Internet Explorer va bloquer les vieilles versions de Java

DSILogicielsSécurité
Oracle Java embarque © Nikolai Sorokin - Fotolia.com

À partir du 12 août, Internet Explorer 11 sera capable de bloquer les greffons obsolètes. Principalement d’anciennes versions du plug-in Java.

Microsoft indique aujourd’hui que le navigateur web Internet Explorer bloquera à partir du mardi 12 août 2014 les contrôles ActiveX obsolètes, lesquels pourraient présenter un danger en termes de sécurité. Une fonctionnalité qui ne sera accessible que sous Internet Explorer 11, fonctionnant sous Windows 7 ou Windows 8.x.

Dans la pratique, c’est le greffon Java qui est ici visé. Seules les anciennes moutures de ce plug-in sont en effet bloquées. Il sera proposé aux utilisateurs de mettre Java à jour, ou de lancer le greffon, malgré les risques encourus.

« Selon le dernier rapport de sécurité Microsoft, les ‘exploits’ Java représentaient 84,6 % à 98,5 % des attaques en 2013. Ces vulnérabilités ont pu être corrigées dans les versions récentes de Java, mais les utilisateurs ne savent pas toujours mettre à niveau ce logiciel », explique Microsoft sur le blogue d’IE.

Le cas Java

La firme use ici de diplomatie. En effet, le processus de mise à jour de Java a longtemps été, et reste encore sur certaines machines, totalement défectueux. Sans compter que de nouvelles versions de Java peuvent parfois cohabiter avec d’anciennes : une bonne chose pour le runtime, mais une très mauvaise idée pour le greffon. Mettre à jour Java demande donc souvent des compétences hors de portée du commun des utilisateurs.

Notez qu’Internet Explorer n’est pas le seul navigateur web du marché à bloquer les anciens plug-ins. Firefox fait de même, même si le blocage est ici sans appel, et parfois un peu excessif, ce qui a valu à Mozilla de se faire critiquer par certains utilisateurs professionnels. Chrome bloque également les greffons obsolètes, mais permet aux internautes de les lancer en cas de besoin. Une méthode similaire à celle adoptée aujourd’hui pour Internet Explorer 11.

Sur le même thème
Les plug-ins Java et Flash sous contrôle dans EMET 5.0 de Microsoft
Oracle Java SE 8 fait son entrée, sur les serveurs et dans l’embarqué
Avec SceneBuilder 2.0, Oracle veut remettre Java au cœur des applications desktop

Crédit photo : © Nikolai Sorokin – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur