OpenStack : Big Switch et Mirantis rendent leurs applications open source

CloudOpen Source
openstack cloud open source

Tandis que le marché se consolide, certains acteurs tentent de renforcer leur position dans l’approche open source de la plateforme cloud OpenStack.

Big Switch Networks et Mirantis viennent d’annoncer qu’ils ouvrent le code d’une partie de leurs solutions pour OpenStack sous modèle open source.

Ces deux start-ups sont en phase de devenir des incontournables de la plateforme cloud open source et du protocole OpenFlow.

Mirantis, déployer OpenStack

Mirantis, qui édite une solution de déploiement et de pilotage d’une architecture OpenStack, a fait récemment parler de lui avec la migration des 80.000 serveurs d’eBay et PayPal vers OpenStack, au détriment du duo VMware vSphere et vCloud Director (lire « eBay et PayPal migrent de VMware vers OpenStack »).

L’attrait pour la technologie développée par la start-up est tel que de prestigieux investisseurs se sont penchés sur sa première levée de fonds, 10 millions de dollars réunis lors du premier tour de table, qui ne sera probablement pas le dernier (lire « Dell, Intel et la Chine investissent dans l’OpenStack Mirantis »).

Mirantis vient de rendre open source la librairie de configuration (d’automatisation) et ses outils de déploiement présents dans sa solution Fuel, sous licence Apache 2.0. Ce sont les mêmes solutions que l’on retrouve déployées chez eBay ou Webex.

Big Switch, le commutateur en mode SDN

La start-up Big Switch édite un contrôleur OpenFlow basé sur Floodlight qui fournit une abstraction centralisée de l’infrastructure physique et de ses règles de fonctionnement dans la fabrique, et peut piloter plus de 1000 commutateurs et 250.000 nouvelles connexions à la seconde (lire « Big Switch Networks : les solutions OpenFlow en marche »).

Ici encore, l’industrie suit de près les développements de la société qui devrait offrir une solution d’une grande pertinence pour accompagner l’approche SDN (Software-defined Networks) et piloter les commutateurs sans se préoccuper de leur origine grâce au protocole OpenFlow (lire « Une nouvelle fée se penche sur Big Switch Networks et le SDN »).

Big Switch Networks vient d’annoncer la disponibilité, en version open source et en version commerciale (avec support), de son logiciel Switch Light pour implémenter le protocole réseau OpenFlow sur les commutateurs physiques et virtuels.

Pourquoi une version open source de Switch Light ? « Nous voulons nous assurer qu’OpenFlow va rejoindre les plans de standardisation de l’industrie », a déclaré Jason Matlof, vice-président Marketing de Big Switch.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur