Orange et SFR s’écrasent au Salon aéronautique du Bourget

Réseaux
crash avions

Face aux réseaux saturés d’Orange et SFR, visiteurs, exposants et organisateurs ont été privés de téléphonie mobile. Bouygues Telecom s’en sort mieux.

Orange et SFR ont raté une occasion de briller. C’est même une image déplorable qu’ils ont donné de leurs services lors du Salon Aéronautique qui s’est déroulé du 17 au 23 juin au Bourget.

Et pour cause, les organisateurs du plus grand salon aéronautique du monde ont dénoncé un réseau mobile insuffisamment dimensionné pour répondre aux besoins des visiteurs, exposants et organisateurs, soit quelque 50 000 personnes présentes sur place quotidiennement.

«C’est grave, c’est lamentable»

« Nous sommes furieux, a déclaré à l’AFP Gilles Fournier, directeur du salon. On ne comprend pas comment les deux plus grands opérateurs téléphoniques français ont pu planter à ce point le plus grand salon aéronautique du monde alors qu’on les a prévenus il y a longtemps. C’est grave, c’est lamentable. Quand on est au stade de France, ça marche, quand on est au Bourget, petite bourgade du 93 cela ne marche pas alors qu’on reçoit le monde entier. »

Le salon s’appuie sur le prestataire Viparis pour les questions d’intendance de cet ordre. Les opérateurs lui avaient assuré qu’ils renforceraient leurs infrastructures mobiles à l’occasion de l’événement. Apparemment, seuls les clients de Bouygues Telecom, qui avait déployé la 4G sur la zone, ont pu utiliser leurs téléphones mobiles.

crédit photo © Dziurek – shutterstock


Voir aussi

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes

Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur