Bourse : Tweeter n’est pas Twitter…

Régulations
bourse-tendance-courbe-spéculation

L’action de Tweeter Home Entertainment a flambé. Des courtiers ont confondu l’acronyme de cette entreprise en faillite avec le futur code boursier du réseau social Twitter.

La prochaine introduction en Bourse de Twitter affole les spéculateurs… Des courtiers ayant confondu l’acronyme boursier TWTRQ avec le futur code du réseau social (TWTR), se sont rués sur le titre de Tweeter Home Entertainment Group.

Ce distributeur de produits électroniques installé dans le Massachusetts a ainsi vu le cours de son action bondir de 1 800 % vendredi 4 octobre, quelques heures après la publication du projet boursier du réseau social. En cours de séance, la hausse de l’action Tweeter a même atteint plus de 2 200 % à 15 cents sur le marché OTC américain.

Une proximité grisante avec Twitter

Le volume d’échanges a affiché un niveau record de près de 12 millions de titres contre 60 000 pour un jour ordinaire. L’erreur est d’autant plus grossière que l’entreprise Tweeter a demandé en 2007 à être placée sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites ! La firme, dont la capitalisation boursière n’est plus que de quelques centaines de milliers de dollars, continue néanmoins à être cotée en Bourse.

La Financial Industry Regulatory Authority (FINRA), organisation américaine chargée de superviser les intermédiaires financiers, a repéré le jeu de dupes et suspendu les opérations sur le titre pour assurer « la sécurité du marché » le soir du 4 octobre. Dès la reprise des transactions, lundi 7 octobre, l’action du distributeur a pris l’eau.

Tweeter Home Entertainment Group, entreprise en grande difficulté, aura donc bénéficié un temps de la cupidité de boursicoteurs et de sa proximité phonétique avec Twitter, dont l’introduction officielle, au NYSE plutôt qu’au Nasdaq semble-t-il, devrait se faire d’ici la fin novembre 2013.

Selon les estimations de la société de services financiers SunTrust Robinson Humphrey, le prix futur de l’action Twitter pourrait presque doubler dès la première année de son entrée en Bourse pour atteindre 50 dollars.

crédit photo © Julien Eichinger – Fotolia.com


Voir aussi

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur