GTC 2013 : plus de détails sur Nvidia Grid et l’appliance VCA

Cloud
Jeff Brown Nvidia

Nvidia a créé son propre hyperviseur basé sur XCP pour virtualiser les GPU. C’est une des informations que nous dévoile Jeff Brown de Nvidia…

De notre envoyé à San Jose – Lors de la session inaugurale du GTC 2013, Jen-Hsun Huang, cofondateur, président et CEO de Nvidia, a présenté Grid VCA (Visual Computing Appliance), une appliance dédiée au monde la visualisation et permettant de faire tourner un maximum de 8 ou 16 stations de travail virtuelles (en fonction du modèle choisi).

Jeff Brown (notre photo), General manager Quadro/Grid products a fait un point avec la presse sur cette nouvelle offre, mais également sur les technologies employées dans VCA et – de façon plus globale – au sein de la gamme cloud Grid.

Un hyperviseur maison

Commençons tout d’abord par quelques informations concernant Grid. L’accès aux environnements virtualisés est aujourd’hui possible depuis Windows, OS X et Linux. Les environnements mobiles viendront par la suite, avec un support d’Android, iOS et Windows RT.

L’hyperviseur est un dérivé de XCP (Xen Cloud Platform), mais retravaillé en interne pour maximiser les performances des tâches de visualisation.

Enfin, la bande passante nécessaire pour utiliser une solution Grid reste peu importante : « Une connexion WAN devrait être suffisante », indique le responsable des offres Grid.

Le premier d’une famille

Pour l’appliance Grid VCA, Nvidia a été plus loin, en proposant un outil d’administration entièrement conçu en interne. Notez toutefois que ce dernier se borne à créer et détruire des machines virtuelles. « Les données sont stockées dans le SI, pas sur l’appliance », précise Jeff Brown.

Grid VCA est-il un “one shot” où le premier produit d’une nouvelle gamme ? Jeff Brown est ici clair : d’autres VCA seront proposés dans le futur, afin de s’adapter à de nouveaux cas de figure.


Voir aussi
GTC 2013 : des précisions sur la roadmap des GeForce et Tegra
GTC 2013 : des précisions sur la roadmap des GeForce et Tegra
GTC 2013 : le Centre National Suisse de Calcul Scientifique va se doter d’un supercalculateur pétaflopique
GTC 2013 : Barcelone veut construire des clusters à base de puces ARM et de GPU
GTC 2013 : ARM et Android supplantent x86 et Windows
GTC 2013 : Nvidia déporte calcul et visualisation vers le datacenter
GTC 2013 : Nvidia dévoile la roadmap des GeForce
GTC 2013 : la roadmap Tegra comprend Cuda et Project Denver !
GTC 2013 : un support professionnel de Cuda pour Python
GTC 2013 : Nvidia à l’assaut du ray tracing temps réel


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur