La fin de Windows XP : une aubaine pour les Chromebook de Google

ChromebookCloudPoste de travailVirtualisation

En permettant à Chrome OS d’accueillir les applications Windows et en multipliant les promotions, Google entend bien profiter de la fin de XP pour imposer ses Chromebooks en entreprise.

Si avec la fin de XP, une nouvelle ère s’ouvre, elle pourrait bien ne pas profiter au seul Windows 8.1, comme fait mine de la croire Microsoft dans sa communication. Du moins, pas exclusivement même si l’abandon de l’OS datant de 2001 semble freiner la chute des ventes de PC.

Google se jette en effet sur l’opportunité de séduire les 13 à 20% selon les estimations (et jusqu’à 30% à l’échelle mondiale) d’entreprises et administrations toujours sous Windows XP alors que, désormais privé de support de sécurité, l’OS Microsoft est livré en pâture aux cybercriminels. L’entreprise de Mountain View rappelle ainsi, sur son blog Entreprise, qu’elle propose un rabais de 100 dollars pour tout achat d’un Chromebook administré sous l’environnement en ligne Chrome OS. Lequel, pour mémoire, propose une alternative à l’ensemble des applications bureautiques et e-mail de Microsoft avec les services Google Apps, la suite en ligne Google Docs (ou Drive) ou l’offre offline Quickoffice. L’éditeur d’Android s’offre également les services de Cisco qui prépare une version de WebEx, son application de conférence en ligne, taillée pour ses « Chromebooks for Business ». WebEx entendra répondre aux besoins qualitatifs des entreprises aux côtés de l’application de vidéo-chat Hangout de Mountain View dont pourraient se contenter nombre d’organisations.

Les applications Windows XP sous Chrome OS

Mais Google s’est aussi arrangé pour permettre aux entreprises intéressées de continuer à utiliser leurs applications Windows XP. Le géant de la recherche Web a passé des accords de partenariats avec les acteurs de la virtualisation VMware et Citrix en ce sens afin de transformer le Chromebook en une sorte de client léger capable d’exécuter des applications Windows… mais sans Windows. Là encore, des rabais sont offerts pendant quelques mois : 200 dollars pour le premier avec l’offre VMWare Desktop as a Service, 25% de réduction pour Citrix XenApp Platinium Edition.

En juillet 2013, le cabinet Forrester Research préconisait qu’il était temps de reconsidérer les Chromebooks malgré la mauvaise presse qui a accueilli leur lancement deux ans auparavant. « Alors que les Chromebooks ne conviennent pas à toutes les organisations, ou même à tous les salariés, ils peuvent répondre à des besoins de niches pour certaines utilisations, notaient les auteurs du rapport. Les DSI et les dirigeants devraient ignorer la mauvaise publicité et faire leurs propres évaluations. » Une opportunité que pourrait relancer la fin de Windows XP.


Lire également :

2014, l’année du Chromebook ?

De profundis Windows XP ! (quiz)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur