Le Huawei Ascend G300 débarque chez Bouygues Telecom

OS mobilesRéseauxSmartphones

Le G300 s’inscrit comme le premier Ascend lancé sur le marché français chez un opérateur. À un prix particulièrement accessible.

On attendait le P1. Ce sera le G300. Le premier smartphone Huawei de la gamme Ascend débarque sur le marché français, chez Bouygues Telecom. Lequel s’inscrit comme le premier opérateur à proposer un Ascend sur le marché français.

Huawei Ascend G300, premier smartphone Ascend du marché français.Rappelons que Huawei veut faire de la marque Ascend le fer de lance de sa stratégie de conquête du marché des smartphones en marque propre. Une marque que le constructeur chinois destine également aux futurs terminaux sous Windows Phone 8.

L’Ascend G300 (modèle U8815) s’inscrit comme un téléphone d’entrée de gamme avec une puce Qualcomm cadencée à 1 GHz (modèle non précisé), un écran de 4 pouces (800 x 480 points), 2 Go de mémoire de stockage pour 512 Mo de RAM, un capteur 5 mégapixels, une batterie de 1500 mAh (supposée tenir 5 heures en conversation). Multibande, il supporte le HSDPA à 7,2 Mbit/s.

Un cran en dessous du Honor

Android 2.3 (Gingerbread) animera le terminal, mais on nous promet une mise à jour imminente vers Android 4 Ice Cream Sandwich. Il restera à vérifier que sa configuration matérielle pourra la supporter. Ne comptez pas sur la surcouche Emotion plutôt réservée au haut de gamme.

Le G300 se situe donc un cran en dessous du Honor qui bénéficie d’un processeur à 1,4 GHz et d’une extension microSD (jusqu’à 32 Go) contrairement au G300 qui en est visiblement dépourvu. Mais il s’en distingue par son accessibilité : le premier Ascend du marché français est disponible à 1 euro TTC (180 euros nu) avec un forfait Eden relax 2h. Un terminal qui devrait rapidement trouver son public, alors que le Honor est accessible essentiellement depuis les canaux de distribution en ligne.

Huawei enchaînera avec l’Ascend P1 annoncé pour le courant de l’été puis, en fin d’année pour le cadeau de Noël, le très haut de gamme Ascend D Quad. Du moins si le constructeur parvient à résoudre ses problèmes de production. Ce qui, vu les enjeux stratégiques, ne devrait pas tarder.

Crédit photo @ Huawei


Voir aussi
Galerie Silicon.fr – Le campus de Huawei à Shenzhen en images


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur