IBM pourrait vendre son activité serveurs x86 à Dell

CloudServeurs

Selon le Wall Street Journal, IBM étudierait la cession de son activité x86. Dell serait sur les rangs. En 2013 déjà, l’hypothèse avait été évoquée. Avec, à l’époque, Lenovo comme favori pour la reprise de cette activité d’environ 5 milliards de dollars.

Selon le Wall Street Journal, IBM a remis sur la table la vente de son activité serveurs d’entrée de gamme. Citant des sources anonymes, le quotidien assure que Dell figure désormais parmi les acheteurs potentiels. Rappelons qu’au printemps dernier, IBM avait déjà mené des négociations pour vendre tout ou partie de son activité x86 à Lenovo.

Selon le WSJ, les négociations avaient été rompues en raison d’un désaccord sur le prix, Lenovo mettant alors moins de 2,5 milliards de dollars sur la table. Nos confrères précisent ne pas savoir si Lenovo est de nouveau de la partie et si d’autres acheteurs potentiels se sont également penchés sur le dossier. Signalons toutefois que, début décembre, un dirigeant de Lenovo a expliqué que le groupe étudiait des rachats pour accélérer son expansion sur le marché des entreprises.

La dynamique positive de Dell

Troisième vendeur de serveurs dans le monde en chiffre d’affaires (derrière HP et IBM), Dell pourrait récupérer via ce rachat une position centrale sur le segment des serveurs x86. Même si les marges sur ce segment sont étroites. Bénéficiant d’une dynamique positive (+ 10 % en termes de chiffre d’affaires au 3e trimestre 2013), Dell, redevenu une entreprise privée (Lire Dell : chronique d’une sortie de Bourse), a largement sur-performé un marché atone (décroissance de 0,1 % selon Garner). Tandis qu’IBM souffrait, abandonnant la première place du marché à HP, essentiellement en raison de l’essoufflement de ses ventes dans les mainframes.

Rappelons qu’en 2005, IBM avait revendu sa division PC à Lenovo (pour 1,25 milliards de dollars), dans le cadre de la stratégie de Big Blue de sortir des activités à faible marge pour se concentrer sur les services et le logiciel.

IBM ne publie pas de chiffres sur son activité x86 seule. Morgan Stanley estime qu’elle a généré 4,9 Md$ en 2012 (sur un total de 15,4 Md$ pour l’ensemble des gammes serveurs de Big Blue).


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur