Nokia 306, le premier Asha tout tactile ?

OS mobilesPoste de travailSmartphones

Nokia devrait lancer prochainement le 306. Destiné aux pays émergents, le terminal s’assimile plus à un smartphone tout tactile qu’à un « feature phone ». Au risque de concurrencer les Lumia Windows Phone du même constructeur ?

Nokia devrait prochainement enrichir sa nouvelle famille de terminaux mobiles de base Asha présentée à l’occasion du Mobile World Congress (MWC 2012) sous Symbian et principalement destinés aux marchés émergents. Le petit nouveau, le Nokia 306, se distinguerait néanmoins des modèles Asha 300, 303, 200 et 201 présentés à Barcelone par l’exploitation de Meltami, un système d’exploitation basé sur Linux. D’où l’absence de la marque Asha.

Nokia n’a officiellement rien annoncé sur ce futur produit. L’information provient du site UnwiredView.com qui a déniché le manuel utilisateur du terminal (disponible ici en PDF). Le manuel révèle notamment que le 306 serait un terminal entièrement tactile, sans aucun clavier physique ou touche mécanique. Une première pour cette famille de terminaux.

Meltani, nouvelle version de Meego ?

On découvre ainsi que l’interface tactile permettra de zoomer sur les images ou cartes, qu’il disposera d’une barre de notification à la Android et qu’il semble hériter des propriétés de navigation dans le système par glissement comme le propose le Nokia N9 pourvu, lui, de l’OS Maemo/Meego un temps codéveloppé avec Intel. Meltami serait-il un dérivé de Meego ? Au final, le « Asha » (terme absent du manuel) 306 serait de moins en moins un feature phone et de plus en plus un smartphone.

Aucune date de mise sur le marché n’est annoncée du côté de Nokia. Néanmoins, la finalisation du manuel du téléphone tend à penser que celle-ci ne devrait pas traîner. Car, avec le 306 probablement destiné aux marchés émergents, Nokia semble vouloir accélérer sa présence sur ces nouveaux marchés (ou y freiner sa perte de vitesse). En effet, les smartphones sous Android deviennent de plus en plus accessibles, notamment du côté des constructeurs chinois.

La stratégie smartphone d’entrée de gamme

Ainsi, le ZTE Blade S le devient, en Europe, pour moins de 120 euros (notamment chez Free Mobile). Et le constructeur nous a laissé entendre qu’il espérait fournir un modèle à 70 euros pour la fin de l’année. D’ailleurs, Nokia lui-même lance son Lumia 900 LTE chez AT&T pour moins de 100 dollars (certes avec un engagement de 2 ans). De quoi contrecarrer les plans de Nokia qui espérait probablement profiter de l’écart tarifaire entre les terminaux de base et les smartphones pour investir les marchés où ces derniers restent des produits de luxe pour la plupart de populations concernées. Une fenêtre qui semble se refermer plus vite que prévu alors que Microsoft peine à proposer une offre équivalente dans les temps avec Windows Phone 7.5 « Tango » malgré l’annonce du Lumia 610.

L’Asha 306 pourrait donc se présenter comme l’arme ultime pour Nokia pour rester consistant sur les marchés émergents, notamment en Inde, pays qui connaît l’une des plus fortes croissances économiques du monde actuellement. Et qui sait s’il n’intéressera pas aussi les marchés occidentaux ? C’est néanmoins peu probable puisque Nokia a misé sa stratégie smartphone sur Windows Phone. Néanmoins, le 306 et son nouvel OS mobile pourrait constituer une porte de sortie de secours au cas où l’OS mobile de Microsoft ne parviendrait pas à convaincre. Sur le marché américain, la part Windows Mobile/Phone a perdu 1,3 point entre décembre et février, selon ComScore. Soit moins de 4 % du marché, près de 18 mois après son lancement.


Voir aussi
Quiz ITespresso.fr – Connaissez-vous les smartphones qui concurrencent l’iPhone ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur