Travail du futur : un défi humain et technologique pour les entreprises (infographie)

CloudLogicielsMobilitéPoste de travailProjets

Moins de 30% des organisations interrogées par IDC ont défini une stratégie centrée sur un espace de travail plus « flexible, intelligent et collaboratif ».

Une enquête* réalisée par IDC pour Dell Technologies et VMware met en exergue l’influence de la technologie sur l’évolution du travail.

Le point de vue de salariés d’entreprises européennes est pris en compte.

29% des répondants ont déclaré que leur organisation a défini une stratégie visant à adapter les équipes et leur environnement au travail de demain.

Les déploiements effectifs sont plus rares encore. Malgré tout, les entreprises qui se sont lancées s’appuient à la fois sur la montée en compétences des collaborateurs, l’automatisation et des technologies de rupture.

Les actions les plus souvent citées consistent à :

– Former et mettre à niveau les compétences numériques des équipes (50%) ;
En France, 87% déclarent avoir des difficultés à recruter (voir l’infographie cliquable ci-contre).
– Proposer des politiques de sécurité adaptées aux horaires flexibles et au télétravail (48%) ;
– Adapter l’environnement de travail pour stimuler la productivité (46%).

Mais les obstacles à la diffusion de l’innovation dans l’espace de travail ne manquent pas.

Les systèmes redondants, la résistance au changement et les différends générationnels sont considérés comme des freins non négligeables. Les enjeux de confidentialité et de gouvernance de la sécurité sont d’autres défis majeurs à relever.

Au-delà des chatbots

Qu’en est-il des technologies utilisées ?

50% des organisations (58% en France) ont déployé des assistants vocaux intelligents (chatbots). En revanche, elles sont moins nombreuses (24% environ) à utiliser ou prévoir d’utiliser des fonctions de back-office basées sur l’intelligence artificielle (IA).

Les budgets alloués à ces initiatives sont le plus souvent intégrés dans l’enveloppe gérée par la direction des systèmes d’information (DSI). Toutefois, une minorité l’inclut dans un effort plus global de transformation.

Justement, les plateformes cloud (54%) et les solutions de sécurité pour terminaux mobiles (49%) sont les plus souvent mentionnées comme outils clés de transformation numérique en Europe.

À l’échelle mondiale, IDC estime que d’ici 2021, 60% des grandes entreprises du classement Forbes Global 2000 auront adopté un environnement de travail virtuel/physique « flexible, intelligent et collaboratif ».

*L’enquête d’IDC a été menée en novembre 2018 auprès de 386 dirigeants et collaborateurs de PME et de grands groupes. Elle a été traduite en six langues (source : « IDC European Future of Work Survey »).

(crédit photo de une : via pexels.com)

Lire aussi :