Pour gérer vos consentements :

Cortana Analytics : Microsoft ajoute la voix au Big Data

Un soupçon de Business Intelligence, une bonne dose de machine learning… et la possibilité de formuler des requêtes en langage naturel, à la voix ou au clavier : ainsi Microsoft présente-t-il Cortana Analytics.

Lancement prévu à l’automne – avec un atelier découverte les 10 et 11 septembre prochains à Redmond, au siège social de l’éditeur – pour cette offre cloud de big data analytique qui regroupe plusieurs services Azure déjà commercialisés ou accessibles en préversion.

La disponibilité générale n’interviendra pas immédiatement : Microsoft prendra d’abord la température avec une bêta qui mettra notamment en œuvre les technologies de reconnaissance du texte, de la parole, des visages et des formes issues du projet Oxford.

Un objectif : permettre aux entreprises de valoriser leurs données… par étapes. Il s’agira en l’occurrence de progresser du « Que s’est-il passé ? » au « Pourquoi cela s’est-il passé ? », puis d’évoluer vers un raisonnement de type « Que va-t-il se passer ? » et « Que devrais-je faire ? ».

Azure Data Factory, Data Catalog et Event Hubs seront mis à contribution pour la gestion de l’information. Data Lake et SQL Data Warehouse le seront pour son stockage. Machine Learning, HDInsight et Stream Analytics, pour son traitement. Power BI, pour sa visualisation.

Des services indépendants

Tous ces services resteront accessibles séparément, indépendamment de l’offre Cortana Analytics proposée sur le modèle de l’abonnement mensuel. Mais pour Microsoft, une offre ainsi « packagée » présente l’avantage de répondre à des scénarios plus complexes dans la recommandation, les prévisions, la détection de fraude ou encore la maintenance préventive.

Et de donner l’exemple de l’hôpital Dartmouth-Hitchcock (Nouvelle-Angleterre), qui a développé un système d’individualisation du suivi médical basé sur Cortana Analytics. Ces annonces ont été faites dans le cadre de la Worldwide Partners Conference de Microsoft (WPC 2015), organisée à Orlando (Floride), selon ITespresso.

En matière de partenariats, on notera que l’écosystème Azure fait désormais partie, aux côtés d’Office 365, Intune, CRM Online et Enterprise Mobility Suite, du programme CSP (« Cloud Solution Provider »). Lequel donne davantage de marge aux partenaires Microsoft pour gérer directement la relation avec les clients, sur les questions d’allocation des ressources, de facturation et d’assistance technique.

A lire aussi :

Microsoft donne à Cortana un début d’accent français
Cortana : Microsoft ajoute la voix à son CRM

crédit photo : zhu difeng / Shutterstock

Recent Posts

Ransomwares : que paient les PME en France ?

6 PME françaises sur 10 victimes d'une attaque de ransomware disent avoir payé jusqu'à 40…

3 jours ago

5G : le Canada rejette Huawei

Le gouvernement de Justine Trudeau a décidé, comme son voisin américain, de bannir le géant…

3 jours ago

Dell Technologies : les 5 dirigeants les mieux rémunérés

Les cinq principaux dirigeants de Dell Technologies ont obtenu une rémunération totale combinée de 93…

3 jours ago

WhatsApp s’ouvre aux entreprises, avec une API basée sur le cloud

Mark Zuckerberg et le groupe Meta ont trouvé un moyen de générer des revenus B2B…

3 jours ago

Windows 11 : le portail de téléchargement usurpé par des hackers

Des pirates ont détourné le portail officiel de téléchargement du système d’exploitation Windows 11 pour…

3 jours ago

Sauvegarde et restauration : Veeam dévoile la v12

Veeam dévoile la mise à niveau de son offre Backup & Replication (v12) et dévoile…

4 jours ago