Pour gérer vos consentements :
Categories: Business

L’évolution fonctionnelle de Twitter/X sous l’ère Elon Musk

Un an et demi déjà : le 27 octobre 2022, Elon Musk s’offrait Twitter pour 44 milliards de dollars.

Depuis lors, le réseau social a connu bien des évolutions : chamboulement des effectifs, révision des politiques de modération, exode des annonceurs… Il a aussi changé sur le plan fonctionnel. Avec, en toile de fond, l’ambition de le transformer en « application à tout faire » (« everything app »)*. Une fonction qu’est censée symboliser la marque X.

Les principales évolutions fonctionnelles introduites sous l’ère Musk exigent un abonnement. Celui-ci avait été lancé en novembre 2022 sous la marque Twitter Blue. Il était devenu X Premium en août 2023.
Depuis octobre 2023, l’offre se structure en trois formules : Basique (3 € par mois ou 32 € par an, TTC), Premium (8/64) et Premium+ (16/168). Les organisations ont leur propre grille tarifaire (forfaits Basique et Complet, ce dernier permettant notamment d’affilier des comptes moyennant un paiement pour chacun).

Quelques fonctionnalités qui ne nécessitent pas X Premium

X vient d’ouvrir les appels audio et vidéo à tous ses utilisateurs.

Depuis peu également, les Espaces (conversations en direct, lancées avant l’ère Musk) prennent en charge la vidéo, en plus de l’audio.

Fin 2023, une section consacrée à la recherche d’emplois avait fait son entrée. Peu auparavant, l’incrustation vidéo était arrivée sur la version web, faisant suite à l’introduction de la fonction « glisser pour répondre » dans les DM sur iOS et Android.

Certaines fonctionnalités sont imposées, à l’image du compteur public de vues affiché sur les posts depuis décembre 2022.

Quelques fonctionnalités disponibles à tous les niveaux d’abonnement X Premium

L’abonnement X Premium permet publier des posts plus longs. La limite est montée progressivement. Elle était d’abord passée de 280 à 4000 caractères en février 2023. Puis à 10 000 en avril. Depuis juin, elle est fixée à 25 000.

La taille maximale des vidéos a elle aussi augmenté progressivement à partir du rachat. Passée à 1 heure (2 Go) en décembre 2022, puis à 2 heures (4 Go) en mai 2023, elle est aujourd’hui de 3 heures (8 Go) sur la version web et l’app iOS.

Depuis l’été 2023, X Premium permet de masquer ses likes. Et de mettre des posts en avant à travers le fil « Tweets marquants ».

L’édition de posts organiques (citations comprises) n’est pas une nouveauté de l’ère Musk. Ce qui a changé, c’est qu’elle nécessite maintenant un abonnement payant. On peut l’utiliser jusqu’à une heure après publication et réaliser un maximum de cinq changements.

Les communautés existaient elles aussi avant le rachat. Elles restent accessibles à tous, mais pour en créer, il faut disposer d’un abonnement payant.

Les dossiers de signets sont arrivés plus récemment, directement sur la liste des fonctionnalités payantes. Même chose pour la personnalisation de l’icône d’application et du thème.

À noter : le bonus de visibilité donné aux réponses des comptes X Premium. Il est d’autant plus net qu’on est sur un niveau d’abonnement élevé.

Quelques fonctionnalités disponibles à partir du niveau Premium

L’abonnement Premium réduit d’environ moitié le volume de publicité dans les fils Pour vous et Abonnements. Il donne accès à X Pro et à Media Studio. L’un et l’autre existaient avant l’ère Musk. Le premier s’appelait initialement Tweetdeck. Twitter s’en était emparé en 2011 pour 40 M$. Le second avait fait ses débuts en 2016, initialement pour les médias.

L’assistant Grok, lui, est bien une nouveauté de Twitter/X version Musk. Lancé en bêta fin 2023 auprès des abonnés Premium+ aux États-Unis, il est désormais aussi ouvert au niveau Premium.

Le niveau Premium permet surtout d’obtenir la fameuse coche bleue. À condition de respecter quelques critères objectifs (nom + photo de profil, numéro de téléphone confirmé, activité au cours des 30 derniers jours)… et plus subjectifs (absence de signes indiquant un compte trompeur ou indésirable).
Auparavant, cette coche bleue ne nécessitait pas d’abonnement payant. Twitter l’attribuait aux comptes d’intérêt public. Il avait commencé à les supprimer en avril 2023.

Le niveau Premium ouvre aussi la possibilité de vérifier son identité et d’obtenir ainsi un libellé spécifique sur son profil. Il donne par ailleurs accès à des revenus publicitaires dépendant du volume d’impressions organiques dans les réponses aux contenus qu’on poste.

L’abonnement Premium+ supprime toute la pub dans les fils Pour vous et Abonnements. Il donne par ailleurs accès à un format de publication fraîchement lancé : les « articles » (texte enrichi ; intégration de posts/images/vidéos).

Quelques fonctionnalités qui ont disparu depuis l’acquisition

Début 2022, Twitter permit d’utiliser des NFT en tant que photo de profil. Il en a arrêté la prise en charge début 2024.

Un an plus tôt, Revue, plate-forme de newsletters acquise en 2021, avait fermé ses portes. Dans la foulée, les cotweets (tweets rédigés à plusieurs mains) avaient disparu.

Depuis l’été 2023, il n’est plus possible de bloquer des utilisateurs, sauf dans les messages privés. À l’automne, ce fut au tour des Cercles – lancés en août 2022 – de tirer leur révérence.

* X a par exemple dans ses cartons une fonctionnalité de paiement P2P. On surveillera aussi sa stratégie dans le domaine de la musique, après que l’entreprise s’est réservé le compte @music.

Illustration © deberarr – Adobe Stock

Recent Posts

Loi SREN : le sort en est jeté pour les fournisseurs cloud

La loi SREN (sécuriser et réguler l'espace numérique) est promulguée. Sur le volet cloud, de…

2 heures ago

Le référentiel HDS s’imprègne de SecNumCloud

Mis à jour, le référentiel de certification HDS inclut une partie des exigences de souveraineté…

5 heures ago

SIEM : 6 fournisseurs dominent un marché qui se densifie

À un an et demi d'intervalle, les positions évoluent peu chez les « leaders »…

1 jour ago

Superalignment : quel est ce projet OpenAI abandonné par ses managers ?

Deux chercheurs de haut niveau, en charge du projet Superalignment, ont quitté OpenAI, quelques jours…

1 jour ago

Cybersécurité : Cyberark rachète Venafi

Le spécialiste israëlien de la gestion des identités Cyberark rachète Venafi, éditeur de solutions de…

1 jour ago

Rimini Street tend une perche aux clients VMware

Rimini Street étend officiellement ses services de support aux licences perpétuelles VMware.

1 jour ago