Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudLogiciels

Cloud en option et nouvelles visualisations pour SAS Business Analytics

SAS a annoncé, lors du SAS Global Forum qui vient de se tenir à San Francisco, la nouvelle version de sa plateforme SAS Business Analytics, qui constitue le socle de l’ensemble des solutions SAS. Si nombreuses nouveautés émaillent cette version 9.4, c’est surtout le support en option du cloud qui a retenu l’attention des utilisateurs de la plateforme analytique.

SAS Business Analytics 9.4

Cette nouvelle version rationalise la gestion, le déploiement et l’accès au logiciel SAS par les utilisateurs, ce qui devrait faciliter l’intégration des résultats des analyses dans les processus de prise de décision. Elle apporte de nouvelles fonctionnalités d’administration avancées, y compris des caractéristiques qui aident à cibler les sources d’échec et des interfaces améliorées pour les tâches administratives.

De nouveaux langages et outils de programmation SAS accélèrent le développement, le déploiement et les délais de réponse au travers d’interfaces de programmation et d’interfaces normalisées étroitement en lien avec l’informatique distribuée et les technologies de stockage.

Enfin, comme évoqué, SAS Business Analytics 9.4 offre plus de choix quant au lieu et aux méthodes de déploiement des outils analytiques SAS : sur site, hébergée ou en nuage privé et public.

SAS Visual Analytics

Autre nouveauté, SAS continue de faire évoluer son outil de visualisation des données Visual Analytics à un rythme élevé. La solution intègre en particulier une fonctionnalité de prévision et de nouvelles capacités d’analyse de scénarios qui viennent compléter les méthodes descriptives et prédictives existantes.

Les nouveautés portent sur l’analytique, avec la simulation et l’analyse de scénarios, et la modélisation sous la forme d’arbres de décision ; le reporting, avec la possibilité de définir des thèmes personnalisés et l’amélioration du filtrage progressif ; la mobilité, afin d’optimiser la collaboration à l’aide du marquage et du partage d’annotations, et l’intégration avec les outils de gestion des terminaux mobiles.

Mobile intelligence – Prise en charge native de l’iPad

Notons que la sécurité bénéficie d’une flexibilité accrue pour la définition de permissions. Et que la prise en charge de Windows 64-bit rejoint Red Hat Enterprise Linux 6 et SuSE Enterprise Linux Server 11 pour les plateformes serveurs supportées.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes

Recent Posts

La démarche « green coding » d’AXA… au-delà du code

Engagé dans une démarche de communication sur son approche « green coding », AXA élargit…

3 heures ago

Loi SREN : le sort en est jeté pour les fournisseurs cloud

La loi SREN (sécuriser et réguler l'espace numérique) est promulguée. Sur le volet cloud, de…

22 heures ago

Le référentiel HDS s’imprègne de SecNumCloud

Mis à jour, le référentiel de certification HDS inclut une partie des exigences de souveraineté…

1 jour ago

SIEM : 6 fournisseurs dominent un marché qui se densifie

À un an et demi d'intervalle, les positions évoluent peu chez les « leaders »…

2 jours ago

Superalignment : quel est ce projet OpenAI abandonné par ses managers ?

Deux chercheurs de haut niveau, en charge du projet Superalignment, ont quitté OpenAI, quelques jours…

2 jours ago

Cybersécurité : Cyberark rachète Venafi

Le spécialiste israëlien de la gestion des identités Cyberark rachète Venafi, éditeur de solutions de…

2 jours ago