Pour gérer vos consentements :
Categories: Business

Orange : qui est Christel Heydemann, la nouvelle directrice générale ?

(Mise à jour – le 28 janvier 2022) –  Le Conseil d’administration d’Orange, réuni le 28 janvier,  a nommé Christel Heydemann en qualité de Directrice générale d’Orange à compter du 4 avril 2022. Stéphane Richard continuera  d’assurer les fonctions de Président non-exécutif jusqu’à l’arrivée d’un nouveau Président et au plus tard jusqu’au 19 mai 2022, date de l’Assemblée générale d’Orange.

———————————————————————————————————————

Vendredi 28 janvier, le conseil d’administration d’Orange devrait nommer  Christel Heydemann au poste de directrice générale du groupe, selon Reuters. Ce sera  la première femme à diriger les opérations de l’opérateur historique.

Membre du conseil d’administration d’Orange,  depuis 2017, cette polytechnicienne de 47 ans est actuellement Executive Vice President de Schneider Electric pour l’Europe et responsable des opérations en France.

A l’issue de la réunion, on devrait connaitre la date de sa prise de fonction et les administrateurs pourraient aussi valider une prolongation temporaire des fonctions opérationnelles du PDG Stéphane Richard qui courent  jusqu’au 31 janvier, alors que son mandat courait jusqu’à mi-2022.

Restera ensuite à nommer un président, puisque Orange a décidé de scinder les fonctions de celui ci avec celles de directeur (rice) général (e).

Une spécialiste de l’industrie et des télécoms

Rappelons que ce changement de gouvernance intervient  après la démission de Stéphane Richard, condamné en appel en novembre 2021 dans l’affaire de l’arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit lyonnais. Stéphane Richard était à l’époque directeur du cabinet de la ministre de l’économie, Christine Lagarde.

Spécialiste du secteur industriel,  Christel Heydemann passe 10 ans chez Nokia (2003 à 2013), numéro un mondial du téléphone mobile à l’époque, où elle est notamment en charge des relations commerciales avec les opérateurs SFR et Orange mais aussi de l’alliance avec HP.

Arrivée chez Schneider Electric en 2014, elle prend en charge le développement des alliances et « accélère le lancement et l’adoption des solutions Internet des Objets (ioT)grâce à un écosystème de partenaires » précise son compte LinkedIn.

En avril 2017, elle prend le poste de CEO de Schneider Electric  France, dont elle a toujours la charge, avant de cumuler celui de Executive Vice President Europe à partir de mai 2021.

Selon plusieurs sources de presse, Ramon Fernandez,  actuel directeur général délégué d’Orange, et Franck Boulben, responsable des ventes de l’opérateur américain Verizon, étaient les deux autres candidats au poste finalement décroché par Christel Heydemann.

Le ministre de l’économie Bruno Lemaire ( l’Etat est le premier actionnaire d’Orange avec 23% du capital) soutient sa candidature.

Crédit photo : compte LinkedIn de @Christel Heydemann

Recent Posts

NVIDIA affole les compteurs malgré son exposition géopolitique

En dépit de son exposition géopolitique, NVIDIA enregistre une nette croissance annuelle sur ses principaux…

15 heures ago

Open source : que se passe-t-il avec Linkerd ?

L'entreprise porteuse de Linkerd n'en distribuera plus de versions stables en source ouverte et soumettra…

19 heures ago

LockBit démantelé : les acteurs de la cyber restent vigilants

Si les éditeurs de solutions cyber se réjouissent du succès de l'opération Cronos qui a…

20 heures ago

Où en est l’ouverture des journaux de sécurité chez Microsoft ?

En juillet dernier, on apprenait que certains logs Microsoft 365 n'allaient plus nécessiter de licence…

22 heures ago

Métavers : le Cigref moins enthousiaste… ou plus pragmatique ?

Le Cigref livre une analyse du métavers moins « enthousiaste » qu'ont pu l'être certaines…

2 jours ago

Jean-Baptiste Courouble, DSI de l’Urssaf : « Ici, on peut faire de la technologie de haut niveau sur des sujets fonctionnels complexes »

Engagé dans un mouvement de réinternalisation, Jean-Baptiste Courouble - DSI de l'Urssaf - veut recruter…

2 jours ago