Pour gérer vos consentements :
Categories: ProjetsSSII

Sopra Steria vise Ordina : vers une OPA à 500 M€ aux Pays-Bas

Vers une pause en termes de M&A chez Sopra Steria ? On a posé la question à l’ESN après l’annonce d’une nouvelle opération en préparation : une OPA sur Ordina.

Le groupe français entend acquérir l’intégralité des activités de ce concurrent basé aux Pays-Bas et qui souffle cette année sa 50e bougie. Il a obtenu l’engagement des deux principaux actionnaires (Teslin Capital Management, 15,8 % du capital social ; Mont Cervin, 10,4 %) pour qu’ils apportent leurs titres.

À 5,75 € par action (36 % de prime sur le dernier cours de clôture), l’offre de Sopra Steria valorise Ordina à environ 500 M€, dette comprise.

« On doit déjà digérer les acquisitions [de] CS [Group, finalisée en février, ndlr] [et] Tobania [bouclée ce mois-ci] », reconnaît le directeur général Cyril Malargé.

Pro forma, l’ensemble Sopra Steria – Tobania – Ordina devrait peser 700 M€ de CA sur la zone Benelux. Laquelle deviendrait le troisième marché du groupe français (11 % des revenus, contre 15 % au UK et 39 % dans l’Hexagone).

Sopra Steria face à Capgemini sur le marché néerlandais

Le secteur public est le principal pourvoyeur de chiffre d’affaires d’Ordina* (43 %), avec notamment la Commission européenne. Deuxième poste : les services financiers (26 %), avec des clients comme ABN AMRO, BNP et Rabobank.

La rentabilité d’Ordina plafonne sous les 10 %*. Mais pas en Belgique, où la société a déployé un plan de transformation. Sopra Steria entend en impulser la mise en œuvre amorcée aux Pays-Bas, pour y atteindre une marge opérationnelle à deux chiffres dans un horizon de deux, trois ans.

Les clients « stratégiques » représentent environ la moitié du chiffre d’affaires d’Ordina. « On retrouve nos fondamentaux sur ces sujets-là », glisse Cyril Malargé. Même réflexion sur le volet RH : la moyenne d’âge est « très similaire à celle de Sopra Steria ».

* Un chiffre d’affaires réalisé pour les deux tiers aux Pays-Bas, où Capgemini est leader du marché des services numériques.

** En 2022, Ordina a généré 429,4 M€ de CA (+8,9 %/an). Pour des taux de marge EBIT de 8,2 % (-0,9 point) et de marge nette de 5,6 % (-0,6 point).

Photo d’illustration © JeanLuc Ichard – Adobe Stock

Recent Posts

Conformité RGPD : l’autoévaluation BCR en 50 questions

La CNIL a produit un outil d'évaluation de maturité pour les projets de BCR. On…

4 heures ago

Comment Accor a basculé son système de réservation sur AWS

La plateforme de réservation du groupe Accor, TARS, est exploitée sur AWS.depuis fin 2023. Une…

5 heures ago

VMware by Broadcom : les frais de fonctionnement réduits, les revenus aussi

Sous l'ère Broadcom, VMware coûte moins... et rapporte moins. Coup d'œil sur sa contribution actuelle…

7 heures ago

OW2con’24 : la protection du S.I à l’honneur

Pour son édition 2024, la OW2con a décerné ses trois Awards à des projets open…

7 heures ago

Atos : Alten reprend Worldgrid pour 270 millions €

Wordgrid et ses 1100 salariés va rejoindre Alten, spécialisé dans l'ingénierie et les services IT,…

8 heures ago

Cloud public : le PaaS croît, AWS décroît

IDC entérine la baisse de la part d'AWS sur le marché mondial du cloud public.

10 heures ago