Pour gérer vos consentements :

5G : avec ou sans Huawei, l’Anssi se prononcera en février

Huawei or not Huawei ? L’Anssi rendra ses premières décisions en février. Son directeur général Guillaume Poupard l’a affirmé aux Échos.

L’agence rattachée à Matignon doit plus précisément se prononcer quant aux équipementiers sur lesquels les opérateurs comptent s’appuyer pour mettre en place la 5G. Et délivrer – ou non – des autorisations.

La loi du 1er août 2019 sur la sécurité des télécommunications, complétée par un décret du 6 décembre 2019, l’y habilite.

« On a deux mois pour répondre à partir du dépôt du dossier, rappelle Guillaume Poupard aux telcos qui se sont irrités du délai d’instruction de leur demande. Si on avait voulu gagner du temps, on aurait simplement traîné des pieds pour prendre le décret […] ».

5G : des autorisations d’une durée de 8 ans

En toile de fond, estime l’intéressé, des « risques plus forts avec des équipements qui viennent de Chine ». « Je sais qu’un pays membre de l’Union européenne ne va pas faire pression sur Nokia ou Ericsson pour éteindre les réseaux en France », ajoute-t-il.

Les autorisations seront « circonstanciées », poursuit Guillaume Poupard. « Il y a des endroits où le risque nous paraît trop important […]. C’est de la dentelle, donc c’est beaucoup plus compliqué que de dire ‘c’est tout oui ou c’est tout non’ ».

La durée maximale des autorisations sera de 8 ans. L’Anssi pourra aussi exiger d’un opérateur qu’il se sépare d’un équipementier qui pose des problèmes de sécurité.

Photo d’illustration © Melpomeme – Shutterstock.com

Recent Posts

Numérique et environnement : ce qui s’est joué cette semaine au Parlement

Ce jeudi, le Gouvernement remettait au Parlement un rapport sur l'obsolescence. En parallèle, les députés…

2 jours ago

Chiffrement : faut-il mettre RSA en veilleuse ?

Lila Kee, directrice produit et responsable Amériques de GlobalSign, livre ses réflexions sur l'avenir de…

2 jours ago

Accès distants : un bilan contrasté pour les DSI

Entre télétravail et activité en présentiel, les DSI interrogés en France redoutent une perte de…

2 jours ago

IaaS : le code de conduite du CISPE passe la case CNIL

La CNIL a approuvé le code de conduite de l'Association des fournisseurs européens d'infrastructures cloud…

2 jours ago

Signature électronique : Yousign lève 30 millions €

Avec cette levée de fonds, Yousign veut s'imposer sur le marché des TPE et PME.…

2 jours ago

IA : comment lui apprendre à surveiller son langage ?

Comment assurer une éthique pour les modèles qui produisent du langage naturel ? Une expérience…

2 jours ago