A la Nouvelle-Orléans, un ‘registar’ résiste au milieu de la tempête

Régulations

Le cyclone dévastateur Katrina est passé, et le bilan humain s’aggrave de jour en jour. Pourtant au milieu de ce désespoir, les employées du dixième plus gros registar : Directnic, font de la résistance pour maintenir intacte les banques de données

Malgré les fumées de diesel dégagées par le générateur électrique, l’inconfort qui règne ?les salariés sont obligés de se coucher par terre – et l’insécurité ambiante, les employés de cette société de la Nouvelle-Orléans en charge de l’enregistrement des noms de domaines font preuve d’un grand courage.

Il faut dire que la responsabilité d’Intercosmos est grande. La firme est responsable de 1,2 million de sites Web enregistrés grâce au registar Directnic.com dont certains représentent un enjeu important. Comme par exemple le site dataprotection.com. En se battant pour conserver la connectivité Internet de ses sites, mais aussi de ses weblogs qui représentent une source d’information vitale pour les habitants de cette région dévastée, les employés d’Intercosmos font preuve d’un grand civisme et apportent un soutien de taille aux habitants qui sont dans une situation particulièrement sensible. En effet, les informations circulent difficilement et l’isolement de certaines maisons est total. Dans ce contexte l’on comprend l’importance du blog. La zone où est localisé le groupe est au sec, mais selon le responsable de la cellule de crise du groupe Michael Barnett : ” Ici c’est un zoo. La zone est en proie aux incivilités et notre principale préoccupation est de trouver du diesel pour permettre au générateur de fonctionner”. Car sans carburant, tous les sites passeront irrémédiablement “offline”. Malgré une amélioration de la situation due à l’arrivée des militaires la situation reste difficile. Les connexions commencent à lâcher et pour maintenir une bande passante suffisante les salariés ont dû fermer le site d’humour SomethingAwful.com. Pour des raisons de sécurité Barnnett n’indique pas le nombre de salariés présent dans le building ni s’ils sont armés. L’on comprend que la situation est dangereuse. Concernant la nourriture, Barnett indique sur le blog du groupe que les employés commencent à avoir faim. Mais il précise également que le responsable des stocks de nourriture, Sigmund Solares, “est le plus prévoyant et le plus organisé des êtres humains, car il a fait des provisions suffisantes”. Avant de terminer : “Et c’est pour ça qu’ici on l’aime tous !” Liens: -http://mgno.com -http://www.directnic.com/katrina.php -http://www.nola-intel.org/ -http://katrina.kelley.ca/v/Katrina-directnic/ -http://www.wired.com/news/hurricane/0,2904,68725,00.html?tw=wn_tophead_3 -http://www.msnbc.msn.com/id/9164073/ -avant et après le passage de Katrina -http://www.msnbc.msn.com/id/9162119 (source : un fidèle lecteur et le site webhosting.info)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur