Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudRéseaux

Atos et Microsoft veulent mettre les données du secteur public dans des clouds privés

Quand elles ne se dressent pas en un front commun à l’image d’Andromède, les entreprises françaises passent des partenariats avec les acteurs dominants du secteur, souvent américains. Après le partenariat entre Bull et CA Technologies autour du cloud, le français Atos Origin a annoncé une « alliance stratégique » avec Microsoft.

L’union concerne là aussi le cloud mais à travers les technologies de communication unifiée et de collaboration (UCC) en entreprise. Un marché très prometteur en Europe à en croire IDC. Plus prosaïquement, Atos va intégrer les technologies Windows Server et Hyper-V dans ses solutions de « Communication et Collaboration ».

La souveraineté des données dans le cloud privé
L’offre vise essentiellement les organisations du secteur public « qui souhaitent bénéficier des avantages du Cloud Privé, notamment préserver leur souveraineté sur les données », précise la SSII dirigée par Thierry Breton, qui l’utilisera également pour ses propres besoins (on n’est jamais mieux servi que par soi-même). Le partenariat ne s’arrête pas aux solutions technologiques. Il s’étend aux opérations commerciales. Microsoft bénéficiera des approches commerciales, marketing et techniques communes sur les offres conjointes concernant le cloud privé. Autrement dit, Atos et Microsoft auront, à travers leur offre commune, accès à leurs clients respectifs.

Globalement, Atos garantira aux clients que ses données seront bien hébergées dans un data center installé localement (en France dans l’immédiat, en Europe dans un second temps). L’hébergement dans des centres de données situés à l’étrangers, a fortiori à l’extérieur de l’Union européenne, constitue l’un des freins majeure à l’adoption des offres de cloud. Respect de la réglementation en vigueur, clouds communautaires et services sur mesure (archivage, chiffrement, sécurité dédiée) compléteront l’offre. Après une présentation de l’offre début 2012, la gamme sera élargie au fil des mois selon les besoins exprimés par les clients.

Une nouvelle génération de services de communication
« Atos s’engage à fournir les meilleures solutions de communication et de collaboration à ses clients. Avec cet accord, Microsoft et Atos ont une opportunité majeure pour proposer les solutions de Cloud privé les plus adaptées à leurs clients du secteur public », assure Jérôme Brun, Senior Vice-Président Cloud Services chez Atos qui, il est vrai, bénéficie d’une grande expertise dans les produits de Redmond (Exchange, SharePoint, Lync…). « Notre accord avec Atos permet de dresser les contours d’une nouvelle génération de services de communication et collaboration pour le secteur public, confirme Nathalie Wright, directrice du secteur public chez Microsoft France. Celui-ci va pouvoir tirer parti des avantages du Cloud Computing, tout en conciliant les besoins spécifiques en matière de souveraineté des données et de sécurité. Il s’agit là d’une étape importante pour accélérer l’évolution des usages numériques au sein des organisations du secteur public. »

Crédit photo : © FotolEdhar-Fotolia.com

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago