Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

E3: nouveautés chez Sony et Microsoft en attendant Nintendo

L’Electronic Entertainment Expo (E3) de Los Angeles, l’évènement le plus important dans le monde du jeu vidéo, a ouvert ses portes aujourd’hui mardi 7 juin. Comme tous les ans, ce salon doit apporter son lot de nouveautés.

Au Galen Center, Microsoft a fait la pré-ouverture hier, lundi 6 juin. La firme de Redmond n’a dévoilé aucune console et veut au contraire offrir une seconde jeunesse à sa console Xbox 360. Pour ce faire, dès cet automne une mise à jour de l’interface sera disponible. Au programme, intégration de la fonction reconnaissance vocale grâce à Kinect, de YouTube dans le Xbox Live, et du moteur de recherche Bing.

Les utilisateurs pourront donc se passer de leur manette et commander leur console de vive voix. Certains jeux intègreront d’ailleurs cette fonctionnalité. Le capteur de mouvement de Microsoft, vendu à plus de 10 millions d’exemplaires, apparait comme le prolongement de la console de salon. Redmond a bien l’intention d’attirer aussi bien les « gamers » que les joueurs occasionnels grâce à son intégration plus poussée et des titres comme Ghost Recon, Future Soldier, Mass Effect 3, ou Fifa 2012, tous compatibles Kinect.

Retour gagnant pour Sony

Les dernières sorties médiatiques des dirigeants de Sony ont été difficiles. Alors à l’Arena de Los Angeles, la firme nippone a expédié dès le début de sa conférence l’épreuve douloureuse du mea culpa pour enchainer directement avec les annonces. Outre le lancement des licences importantes telles que Uncharted 3, Resistance 3, BioShock Infinite et surtout Battlefield 3, le groupe japonais place la 3D au coeur de sa stratégie. Le premier opus de God of War, et les jeux Ico et Shadow of the Colossus vont avoir le droit pour l’occasion à une réadaptation en 3D. D’autre part Sony a décidé de sortir une TV en relief livrée avec deux paires de lunettes. Le détail ultime, deux joueurs pourront s’affronter sans voir la même chose sur l’écran.

Mais Sony a gardé le meilleur pour la fin. Le groupe nippon a présenté la PlayStation Vita, une console portable pour remplacer la PSP. Elle est équipée d’un écran tactile HD, d’une caméra à l’avant et à l’arrière, de deux joysticks. Elle sortira avant Noël et sera disponible en version Wifi à 249 euros ou 3G et Wifi à 300 euros.

A 18heures, (heure française) ce sera au tour de Nintendo de déballer ses cartons. La nouvelle console de salon, connue sous le nom de « Project Cafe » devrait être dévoilée. Graphiquement elle se rapprocherait de la Xbox 360 et de la PS3, et sa nouvelle manette sera équipée d’un écran tactile 6 pouces.

Recent Posts

Pistage : les navigateurs ne s’attaquent pas qu’aux cookies

Dans la lignée de Brave, Firefox met en place un mécanisme de filtrage de certains…

13 heures ago

Open Source : la Fondation Linux veut normaliser l’accès aux DPU

L’effort porte sur la standardisation de la pile logicielle prenant en charge les processeurs de…

15 heures ago

vSphere+ : qu’y a-t-il dans la vitrine multicloud de VMware ?

VMware a structuré une offre commerciale favorisant l'accès à des capacités cloud à travers vCenter.…

15 heures ago

Le PEPR cybersécurité prend forme : les choses à savoir

Le PEPR rattaché à la stratégie nationale de cybersécurité a connu une forme d'officialisation la…

20 heures ago

ESN : Numeum s’étoffe et précise ses priorités

Numeum, qui réprésente les ESN et éditeurs de logiciels en France, a précisé sa feuille…

2 jours ago

HPE Discover 2022 : Red Hat rejoint l’écosystème GreenLake

OpenShift, RHEL, Ansible... Red Hat va proposer une version sur site avec paiement à l'usage…

2 jours ago