Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudIAAS

EC2 : le pilier IaaS d’Amazon passe au tout-VPC

La fin de carrière approche pour EC2-Classic. AWS a fixé sa date d’extinction au 15 août 2022. Une désactivation partielle aura eu lieu au préalable, le 30 octobre 2021.

Comme son nom l’indique, l’offre constitue la « version originale » de la plate-forme de calcul EC2, reposant sur une architecture exclusivement multilocataire. Elle avait fait ses débuts à l’été 2006, en bêta fermée. On pouvait alors accéder à un seul type d’instance, à 10 centimes de l’heure, dans la région USA est (Virginie du Nord).

En 2009, AWS lançait ce qui allait devenir EC2-VPC… et succéder progressivement à EC2-Classic. Avec, comme principale valeur ajoutée, la possibilité de créer des réseaux virtuels isolés. Et éventuellement de les connecter à un réseau d’entreprise.

À partir de 2013, sous la bannière « Virtual Private Clouds for Everyone », AWS avait accéléré le mouvement vers EC2-VPC. Lequel devenait le mode par défaut pour (presque) toutes les nouvelles instances.

Avant ou après 2013 ?

Aujourd’hui, bon nombre de VM ne sont accessibles qu’en VPC. Celles encore utilisables en Classic sont listées ci-dessous.

Par rapport aux instances EC2-Classic, les EC2-VPC permettent, entre autres :

  • L’association de plusieurs IP privées à une VM
  • La conservation d’une IP après redémarrage
  • L’étiquetage d’IP Elastic
  • L’utilisation d’adresses IPv6
  • La modification des groupes de sécurité après lancement d’une VM

Pour les comptes AWS créés après le 4 décembre 2013, la question de la transition ne se pose pas. Ils sont VPC-only, à moins d’avoir demandé au support d’activer EC2-Classic.
Les comptes créés avant le 18 mars 2013 prennent en charge les deux modes dans les régions où ils disposaient de ressources avant cette date. Dans les autres régions, ils sont VPC-only.
Pour ceux créés dans l’intervalle, certaines régions peuvent accepter les deux modes.

La désactivation partielle du 30 octobre 2021 comporte deux volets. D’une part, pour chaque compte, la désactivation d’EC2-Classic dans les régions où il ne dispose pas de ressources actives. De l’autre, l’arrêt de la commercialisation des instances réservées (sur 1 ou 3 ans).

Le 15 août 2022, toutes les migrations nécessaires devront avoir été réalisées, explique AWS. Et de fournir un guide assorti d’outils dont :

  • Un script pour détecter toutes les ressources Classic sur un compte
  • L’utilitaire ClassicLink, qui connecte les instances Classic aux VPC (même compte, même région) pour favoriser une migration progressive
  • Le service MGN (Application Migration Service), qui fonctionne en réplication bloc

Illustration principale © metamorworks – Adobe Stock

Recent Posts

Gestion des API : un enchevêtrement qui peut coûter cher

Une entreprise fait appel, en moyenne, à trois fournisseurs de solutions de gestion d'interfaces de…

1 jour ago

Chargeur universel : l’UE passe vraiment à l’action

L'Union européenne a lancé une procédure d'amendement de la directive sur les équipements radioélectriques. En…

1 jour ago

Accenture prévoit jusqu’à 15% de croissance pour 2022

Porté par la demande de conseil cloud de grands comptes, le groupe Accenture, solide en…

1 jour ago

Gartner : les « technologues d’entreprise » gagnent du terrain

Nombre de projets technologiques sont dorénavant créés et déployés par des utilisateurs métiers et techniques…

2 jours ago

Doctrine cloud : les concessions de l’État face à Office 365

La DINUM rappelle la non-conformité d'Office 365 avec la politique « cloud au centre ».…

2 jours ago

Sécurité OT : Siemens et Zscaler adaptent le Zero Trust

Siemens et l'éditeur de sécurité cloud Zscaler déploient leur partenariat dans l'accès "zero trust" aux…

3 jours ago