Pour gérer vos consentements :

Externalisation IT : les contrats cloud stimulent l’Europe

L’externalisation IT progresse en Europe, malgré l’incertitude économique et politique.

Au premier semestre 2019, la valeur annuelle combinée des contrats d’externalisation IT a atteint 8,9 milliards d’euros dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique). Un chiffre en hausse de 12% par rapport à la même période en 2018, selon l’EMEA ISG Index*.

À eux seuls, les contrats cloud représentent aujourd’hui 36% du marché combiné.

Leur valeur annuelle a bondi de 17% à 3,2 milliards de dollars sur le semestre, grâce à l’infrastructure en tant que service (IaaS). Ainsi les contrats IaaS ont progressé de 19% à 2,4 milliards d’euros. Quant aux contrats du logiciel en tant que service (SaaS), ils ont gagné 9% à 846 millions d’euros en EMEA, a précisé Information Services Group (ISG).

Les services managés (ou outsourcing classique), de leur côté, forment toujours le segment le plus étendu du marché. Celui-ci a pesé 5,7 milliards d’euros au premier semestre 2019. Un chiffre en croissance de 10% par rapport à la même période l’an passé.

Le segment doit sa dynamique retrouvée aux contrats d’externalisation des activités informatiques (ITO). Leur valeur annuelle ayant progressé de 12% à 4,7 milliards d’euros sur les six premiers mois de 2019. En revanche, la croissance en valeur des contrats d’externalisation des processus d’affaires (BPO) est bien plus modeste (+1% à 1 Md€).

Qu’en est-il sur différents marchés européens ?

Des dépenses technologiques « robustes »

Les pays nordiques, le Benelux et l’Europe du Sud sont les marchés les mieux orientés. En revanche, « des craintes de récession perdurent » sur d’autres marchés européens, « surtout au Royaume-Uni et en Allemagne. Mais, globalement, les dépenses technologiques demeurent robustes », a déclaré Lyonel Roüast, président d’ISG SEMEA.

En France, la valeur annuelle des contrats d’externalisation IT a progressé de 29% en valeur (à 472 M€ au premier semestre). En volume, 43 contrats ont été passés, contre 27 à la même période l’an dernier. Une bonne nouvelle pour les fournisseurs du marché.

ISG a précisé dans son rapport que, en EMEA, « le second trimestre 2019 est le deuxième consécutif et le troisième au cours des cinq derniers trimestres où la valeur annuelle des contrats de services managés a dépassé les 2,7 milliards d’euros. »

La région retrouverait ainsi son niveau de dépenses d’avant 2015.

Au niveau mondial, la valeur annuelle combinée des contrats de services gérés et des solutions en tant que service a progressé de 5% sur le seul second trimestre 2019 à 13,7 milliards de dollars, soit un peu moins que le record (13,9 Md$) du trimestre précédent.

ISG prévoit donc une augmentation de 22% du C.A. en glissement annuel du marché « as-a-service » mondial pour le reste de l’année 2019 et de 3,5% pour les services managés.

*L’EMEA ISG Index évalue les contrats d’externalisation IT d’une valeur annuelle d’au moins 4 millions d’euros chacun.

(crédit photo © shutterstock)

Recent Posts

SIEM : 6 fournisseurs dominent un marché qui se densifie

À un an et demi d'intervalle, les positions évoluent peu chez les « leaders »…

19 heures ago

Superalignment : quel est ce projet OpenAI abandonné par ses managers ?

Deux chercheurs de haut niveau, en charge du projet Superalignment, ont quitté OpenAI, quelques jours…

22 heures ago

Cybersécurité : Cyberark rachète Venafi

Le spécialiste israëlien de la gestion des identités Cyberark rachète Venafi, éditeur de solutions de…

23 heures ago

Rimini Street tend une perche aux clients VMware

Rimini Street étend officiellement ses services de support aux licences perpétuelles VMware.

1 jour ago

Science & Vie lance son Incubateur

Avis aux ingénieurs, inventeurs, startuppeurs...Lancé en partenariat avec l’INPI, l’accélérateur de startup 50partners, et les…

2 jours ago

À quoi s’attendre avec les PC Copilot+ ?

Les premiers « PC Copilot+ » arrivent sur le marché en juin. Tour d'horizon des…

2 jours ago