Pour gérer vos consentements :

Les serveurs ARM tendent petit à petit à se faire une place sur le marché. Les grands noms du monde IT s’y intéressent, et les NAS sont toujours plus friands de cette technologie, économique et peu gourmande en énergie. Des offres comme le Synology DiskStation DS2015xs sont même particulièrement puissantes, avec quatre cœurs Cortex-A15 à 1,7 GHz, 4 Go de RAM, la possibilité de gérer huit disques durs et deux interfaces 10 GbE.

Une carte mère « découverte »

Malgré cette montée en puissance – lente, mais bien réelle – des puces ARM au sein des serveurs, particuliers comme entreprises ont encore bien du mal à trouver des cartes mères pour leurs machines. Seule exception, la Gigabyte MP30-AR0, qu’il est possible d’acheter en France pour moins de 900 euros TTC. Un tarif très attractif pour une carte mère pourvue de deux connecteurs 10 GbE.

Le processeur est un AppliedMicro X-Gene comprenant 8 cœurs ARM 64 bits cadencés à 2,4 GHz. De quoi concurrencer les Atom pour serveurs, mais certes pas les Xeon. 4 disques SATA et 128 Go de RAM pourront toutefois être installés. Il faudra attendre les futures puces d’AppliedMicro pour que l’architecture ARM montre les dents. Le X-Gene 2 devrait ainsi proposer 16 cœurs cadencés à 2,8 GHz.

Gigabyte MP30-AR0

128 To de stockage en 10 GbE

Notez que Gigabyte livre également un serveur rack 1U architecturé autour de cette carte-mère, le R120-P30. Mais ce n’est pas tout : la firme taïwanaise semble en effet vouloir se positionner sur tous les créneaux avec des offres ARM.

Le D120-S3G est ainsi un impressionnant système de stockage 1U capable d’accueillir 16 disques durs 3,5 pouces, pour une capacité maximale qui pourra atteindre les 96 To ou 128 To, avec des unités de 6 To ou 8 To. La puce Annapurna Labs Alpine AL5140 qui équipe ce ‘NAS en rack’ intègre deux ports 10 GbE et quatre cœurs Cortex-A15 à 1,7 GHz (32 bits). Le tout pour une consommation de seulement 10 W. Jusqu’à 8 Go de RAM pourront être installés sur ce système de stockage.

Gigabyte D120-S3G

Un rack 2U à 384 cœurs ARM

La dernière offre ARM en date de Gigabyte a été annoncée cet été. C’est la carte mère serveur MT70-HD0, dont quatre exemplaires pourront prendre place dans un châssis 2U H270-T70. Au menu de chaque serveur lame, deux puces Cavium ThunderX CN8890 cumulant un total de 96 cœurs ARM 64 bits cadencés à 2,5 GHz, jusqu’à 1 To de RAM, quatre disques SATA 2,5 pouces et 2 ports 40 GbE.

Un rack 2U totalement équipé proposera ainsi 384 cœurs ARM, 4 To de RAM et 16 disques durs, avec une solide connectique comprenant 8 ports 40 GbE. On ose à peine deviner le prix d’une telle solution.

Avec ses modèles à 48 cœurs, Cavium propose aujourd’hui ce qui se fait de mieux dans le monde ARM serveur. Ce niveau de caractéristiques devrait toutefois se généraliser assez rapidement. Ainsi, le X-Gene-3 est d’ores et déjà annoncé à 64 cœurs cadencés à 3 GHz. Vivement demain !

Gigabyte H270-T70

À lire aussi :
Gigabyte va livrer une carte mère ARM 64 bits avec 2 ports 10 GbE
Elesar dévoile une carte mère ARM 32 bits pour boîtier de PC
Linus Torvalds prophétise l’arrivée de laptops ARM en 2016

Crédit photos : © Gigabyte

Recent Posts

Data et analytique : pour quel retour sur investissement ?

EY qualifie de "dépassement des attentes" une utilisation des mégadonnées et de l'analyse avancée à…

5 heures ago

Mobile et systèmes industriels : les chantiers du framework ATT@CK

Passé en v11, le framework MITRE ATT@CK renforce sa matrice Mobile. Il en sera de…

6 heures ago

Cybersécurité : Thales s’offre S21sec et Excellium pour 120 M€

L'acquisition vient renforcer l’offre de Thales dans le conseil, l'intégration et les services managés de…

10 heures ago

Transition numérique : une solide croissance à deux chiffres

Les investissements mondiaux dans les technologies et services de transformation numérique progresseraient de plus de…

1 jour ago

Classement Forbes : 20 milliardaires de la Tech

De Jeff Bezos (Amazon) à David Duffield (Workday), voici la liste Forbes des 20 personnalités…

1 jour ago

Dix pistes d’action pour sécuriser l’open source

Comment améliorer la sécurité de l'open source ? Éléments de réponse avec le plan d'action…

1 jour ago