Pour gérer vos consentements :
Categories: LogicielsProjets

GitLab : le retour d’expérience de regenHU

L’entreprise suisse de bio-impression 3D regenHU a intégré la plateforme de développement et de gestion de dépôts de code source GitLab (Premium). Le retour sur investissement dépasse les attentes. Les explications de Samuel Gilliéron, architecte logiciel de regenHU en charge du développement de Shaper, un outil de gestion des processus de bioprinting.

Silicon.fr – Pourquoi regenHU a choisi GitLab ?

Lorsque je suis arrivé chez regenHU, en février 2018, l’équipe de développement logiciel était minuscule. Mais très vite, nous nous sommes retrouvés de 15 à 20 personnes [sur un effectif total d’environ 80 collaborateurs, Ndlr] ayant besoin d’une solution de gestion du cycle de vie logiciel pour les développeurs, ainsi que les créateurs de scripts et les managers de projets.

Cette croissance rapide a nécessité la mise en place d’un système de software management, de la gestion de projet (tâches, backlog, sprint planning) au développement (revue de code et gestion du code source), sans oublier le déploiement. Plusieurs candidats étaient en lice (Atlassian Suite, Team Foundation Server et GitLab). Après analyse des coûts et des fonctionnalités, nous avons choisi GitLab car leur solution est intégrale, détaillée et agile.

Quel est le retour sur investissement depuis le déploiement en production ?

Par rapport à d’autres solutions, y compris lorsque le coût du serveur sur lequel notre instance GitLab est hébergée, nous économisons environ 50% par an en coûts d’exploitation, pour une vingtaine d’utilisateurs, à ce jour.

Mais la solution a d’autres avantages : la couverture de code par les tests (code coverage) à 50-60%, le déploiement près de deux fois plus rapide de nouvelles fonctionnalités, ainsi que la diminution d’environ 40% du nombre de bugs trouvés par nos utilisateurs. Avec GitLab, nous avons ainsi doublé l’efficacité de chacun des développeurs de l’entreprise.

Comment envisagez-vous l’avenir dans ce domaine ?

Chez regenHU, tous les projets logiciels se feront avec GitLab. Et nous sensibilisons davantage d’employé.e.s aux meilleures approches GitLab. Les projets internes de développement doivent aussi bénéficier pleinement de toute la puissance qu’apporte la solution.

(crédit photo @regenhu)

Recent Posts

NegaOctet se concrétise : quels seront ses premiers usages ?

Le projet « green IT » NegaOctet a officiellement produit ses premiers livrables exploitables. Que…

2 heures ago

Nobelium : un parfum de SolarWinds en France

L'ANSSI attire l'attention sur des campagnes de phishing sévissant en France. Elle les attribue à…

3 heures ago

Hyperconvergence logicielle : la question du rapport qualité-prix

Les offres d'hyperconvergence logicielle dont le Magic Quadrant distingue l'exhaustivité n'apparaissent pas forcément comme les…

4 heures ago

Cinov Numérique : Emmanuelle Roux succède à Alain Assouline

Elue présidente de Cinov Numérique, Emmanuelle Roux affirme le rôle clé des PME de l'IT…

5 heures ago

AWS : une stratégie mainframe qui passe par Micro Focus

AWS lance, en phase expérimentale, un kit de migration mainframe-cloud qui repose sur des outils…

1 jour ago

Arm-NVIDIA : de la Chine aux USA, les barrières se dressent

Aux États-Unis, un nouvel obstacle se dresse face au projet de fusion Arm-NVIDIA. Quelles autres…

4 jours ago