Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudIOT

IoT : l’Europe maintient sa dynamique de croissance

Malgré les incertitudes macroéconomiques, les investissements européens dans l’Internet des objets (IoT) restent dynamiques.

Ainsi, les dépenses consacrées au déploiement de solutions dédiées à l’IoT en Europe pèseraient 227 milliards de dollars en 2023, avance IDC.

Selon la société d’études, les organisations maintiendront par la suite leurs apports dans les modules et capteurs de l’IoT, les logiciels, la connectivité et les services dédiés aux objets connectés.

Dans ce contexte, les investissments liés à l’IoT devraient augmenter à un taux de croissance annuel moyen de 11% sur cinq ans. Pour atteindre près de 345 milliards de dollars à horizon 2027.

Du secteur manufacturier aux services publics

Les succès commerciaux de l’IoT varient d’un marché européen à l’autre. Les régions étant différemment impactées par les tensions géopolitiques, l’inflation et les soubresauts macroéconomiques.

Ainsi, la dynamique devrait être bien moins élevée en Europe centrale et orientale (CEE), par exemple, que dans le reste de l’Europe. Avec des prévisions de croissance à un chiffre sur la période prévue en CEE.

Toutes régions d’Europe confondues, les dépenses liées à l’IoT seront portées par les investissements de certaines industries et secteurs.

Maintenance prédictive, gestion d’actifs, suivi de la chaîne de valeur logistique… Le secteur manufacturier reste le premier acheteur de capteurs, logiciels et services associés en Europe. Les services publics et les entreprises des services professionnels suivent.

« L’IoT s’est avéré être un élément clé de réduction des coûts, d’optimisation des processus, d’automatisation, ainsi que d’amélioration des capacités de gestion et de monitoring », a déclaré la société d’analystes de marché.

Et d’ajouter : « sous l’angle de la technologie, les modules et les capteurs continueront de stimuler les dépenses liées à l’IoT, suivis de services connexes tels que la maintenance industrielle pour soutenir le fonctionnement continu du matériel (les « objets »), des services d’externalisation des processus métier verticaux, de l’infrastructure en tant que service et des données en tant que service. »

Quant au LPWAN, ou réseau étendu à basse consommation, il connaîtrait la plus forte croissance en termes d’investissements.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Mistral AI, déjà valorisée 6 milliards €

Mistral AI a annoncé une deuxième levée de fonds de 600 millions €. Sa valorisation…

35 minutes ago

Snowflake au cœur d’une campagne de cyberattaques

Une vaste campagne d'exfiltration de données cible des instances Snowflake. L'éditeur nie toute vulnérabilité sur…

4 heures ago

YesWeHack, nouvelle levée de fonds de 26 millions €

YesWeHack, la plateforme de Bug Bounty et de gestion des vulnérabilités, annonce une levée de…

7 heures ago

Oracle se taille une part du gâteau OpenAI

OpenAI a négocié une extension de capacité sur le cloud d'Oracle, en complément à Azure.

8 heures ago

VMware rempile avec les OEM… et serre la vis sur AWS

VMware a renoué des accords commerciaux avec Dell, HPE et Lenovo. Il a aussi acté…

1 jour ago

Au-delà d’Apple Intelligence, ce qui change avec iOS 18

Les « fonctionnalités IA » ont jalonné l'annonce d'iOS 18. À quoi s'attendre sur les…

1 jour ago