Pour gérer vos consentements :
Categories: M2MProjetsRéseaux

L’industrie de l’IoT fait route vers un standard commun

Serions-nous à l’aube de l’initiative qui va standardiser l’industrie de l’Internet des objets (IoT) ? L’Industrial Internet Consortium (IIC), une organisation mondiale qui se donne pour mission de favoriser la croissance de l’Internet des objets industriels, et l’IoT Acceleration Consortium (Itac), qui s’attache également à développer l’IoT dans l’industrie, ont signé un accord de collaboration. Ce partenariat vise à « promouvoir l’économie numérique en empêchant la fragmentation et en harmonisant divers aspects de l’IoT », selon le communiqué de l’IIC.

L’accord se concrétisera à travers une série d’activités communes. Les deux organisations identifieront conjointement et partageront les meilleures pratiques, collaboreront sur des bancs d’essai et des projets de recherche et développement, collaboreront sur l’interopérabilité en harmonisant l’architecture et d’autres éléments et travailleront à la normalisation des solutions.

Deux mouvements complémentaires

La complémentarité des deux organismes ne peut que jouer en faveur de la lutte contre la fragmentation qui menace le marché de l’IoT et aider à accélérer son adoption. L’Itac entend ainsi combiner les soutiens des gouvernements, de l’industrie et du milieu universitaire dans l’objectif de développer des démonstrations technologiques propres à l’IoT mais aussi à faciliter d’autres modèles économiques et militer pour la normalisation des technologies dans les domaines des objets connectés comme du Big Data ou de l’intelligence artificielle.

De son côté, l’IIC se charge de coordonner les travaux de ses différents membres pour « connecter, contrôler et intégrer en toute sécurité les personnes, processus et données aux systèmes en utilisant des architectures communes, l’interopérabilité et des normes ouvertes pour aider à la transformation des entreprises et de la société à travers les industries et les infrastructures publiques ». L’IIC compte Hosch, EMC, SAP, Intel, IMB, Schneider Electric ou encore Huawei parmi ses membres fondateurs.


Lire également
Stéphane Allaire, Objenious : « bientôt des projets IoT avec des millions d’objets
La stratégie IoT des grands acteurs IT
Guillaume Houssay : « Qowisio est plus qu’un opérateur IoT »

crédit photo © mindscanner – shutterstock

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

1 semaine ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago