Messagerie : Microsoft interdit Slack à ses salariés

« Les versions Slack Free, Slack Standard et Slack Plus ne fournissent pas les contrôles nécessaires pour protéger correctement la propriété intellectuelle de Microsoft. Les utilisateurs actuels de ces solutions doivent migrer l’historique des discussions et les fichiers liés à Microsoft business vers Microsoft Teams, qui offre les mêmes fonctionnalités et les applications intégrées Office 365, ainsi que les fonctionnalités d’appel et de réunion. »

Voilà ce qu’on peut lire dans une note interne adressée aux employés de Microsoft, publiée par Geekwire.

Officiellement, il s’agirait donc d’une interdiction liée à des problèmes de sécurité, mais officieusement, il s’agit tout simplement d’obliger ses salariés à délaisser Slack pour passer à Teams.

Microsoft évoque les questions de sécurité pour interdire Slack

Nos confrères ajoutent d’ailleurs que Microsoft dispose d’une liste noire des applications à ne pas installer,  dont certaines sont très populaires. L’utilisation des services d’Amazon et de Google est aussi « déconseillée ».

Plus étonnant, il leur est déconseillé la version Cloud de GitHub « pour les types d’informations, de spécifications ou de code hautement confidentielles. La plateforme est une propriété de Microsoft depuis juin 2018.

Quid de la version payante de Slack ? « La version de Slack Enterprise Grid est conforme aux exigences de sécurité de Microsoft. Cependant, nous encourageons l’utilisation de Microsoft Teams plutôt que d’un logiciel concurrent » peut-on lire dans cette note.

Teams vs Slack : concurrence féroce sur la messagerie collaborative B2B

Sur un marché de la messagerie collaborative évalué à 9 milliards de dollars par Quartz at Work,

Slack est confortablement installé dans son siège de leader avec ses 10 millions d’utilisateurs dans plus de 150 payants et vient de réussir son entrée en Bourse.

Mais en apportant des mises à niveau régulière, Microsoft Teams devient un redoutable concurrent.  Ainsi, selon Microsoft, plus de 500 000 organisations utilisent Teams.

Il y a un an, l’application plafonnait encore à 200 000 organisations. La progression est spectaculaire, et Slack est bientôt rattrapé en entreprise puisqu’il a séduit 600 000 « organisations ».

Recent Posts

Virtualisation : VMware va intégrer Bitfusion dans vSphere

VMware va racheter la plateforme de Bitfusion. Le groupe veut optimiser les flux de travail basés sur l'IA en virtualisant…

1 jour ago

IA et cybersécurité : une alliance stratégique pour les DSI

Près de 7 décideurs informatiques sur 10 pensent que, sans IA, leur organisation ne sera pas en mesure de répondre…

1 jour ago

Concurrence : Qualcomm condamné à 242 millions € par l’UE

Cette sanction condamne un abus de position dominante sur le marché des chipsets de bande de base 3G qui permettent…

1 jour ago

Assistant vocal : Windows 10 s’ouvre à Alexa et Google Assistant

Windows 10 s'ouvre à Alexa et Google Assistant. Microsoft poursuit sa démarche d'ouverture sur les technologies d'assistant vocal.

1 jour ago

Intel et SAP renforcent leur partenariat technologique

Intel a signé un contrat sur plusieurs années afin d’optimiser ses processeurs et mémoires aux logiciels et applications SAP.

1 jour ago

Sécurité : Slack réinitialise certains mots de passe

Slack a pris ces mesures préventives après un programme bug bounty. 1% des comptes seraient concernés.

1 jour ago