Noms de domaine : 4 tendances fortes en 2018

Quoi de neuf sur les noms de domaines ? L’Afnic ( l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération.) publie les résultats de son étude annuelle  pour dresser les tendances du secteur.

Elle révèle quatre principaux enseignements pour l’année 2018 :

–  Le .Com reste le poids lourd avec 142 millions de noms de domaine.
Sa part de marché augmente de 0,5 point en 2018, passant de 42,6 % à 43,1 %, conséquence d’un taux de croissance en nette progression en 2018 (5,2 % contre 2,8 % en 2017).

– Les « autres Legacy » ( extensions génériques créées avant 2012, comme les .Aero, .Asia, .Biz, .Net .Org, .Info, Mobi, etc.)  ont encore 6 % en 2018 après les 2 % de 2017.

– Les nTLD (regroupent différents segments dont les geoTLD – .bhz, .paris, …- les extensions correspondant à des marques -.sncf –  les extensions à caractère communautaire et les extensions génériques) renouent avec la croissance en 2018, avec une augmentation de 15 %

– Les extensions pays (ccTLD), qui avaient connu un ralentissement significatif en 2017, affichent à nouveau une croissance en 2018, même si elle reste modérée : +3.4 % en stock vs +2,9 % en 2017. Elles représentent 38 % de part de marché mondial.

Le .Com : leader incontesté…en Amérique du Nord

Avec 43 % de parts de marché, le nom de domaine .Com reste leader mondial. Il  est exclusivement majoritaire en Amérique du Nord avec 76 % des enregistrements

A l’exception de l’Europe ( – 1%), toutes les régions du globe enregistrent une croissance :  Afrique (+9 %),  Amérique latine (+6 %), et Asie-pacifique qui affiche la plus forte hausse (+12 %)

Cependant, le .FR a gagné 139 000 noms, le .PT (Portugal) a engrangé 111 000 noms supplémentaires tandis que le .DE (Allemagne) a perdu 110 000 noms, et le .RU (Russie) 350 000.

» Né en Amérique du Nord, le .COM s’est développé avec internet, jusqu’à en être l’incarnation pour les utilisateurs notamment états-uniens. Mais dans les autres régions, ce sont bien les extensions dites géographiques, les ccTLD, qui sont plébiscitées. » détaille l’Afnic.

Le marché européen reste dominant avec 57 % des noms de domaine déposés dans des noms de domaine nationaux (ccTLD) suivi par la région Asie-Pacifique avec 31 %.

« Les trois autres régions ne représentent pas plus de 12 % à elles trois, ce qui montre leur faible équipement en ccTLD et leur fort potentiel de croissance dans les prochaines années. » souligne l’Afnic.

Quiz Silicon.fr : Les noms de domaine

Crédit photo : © Shutterstock

Recent Posts

Développeurs et Métiers réunis en 2021 ?

Low-code et massification du travail à distance pousseraient responsables du développement applicatif et décideurs métiers…

5 heures ago

Intel complète sa boîte à outils IA avec SigOpt

Intel alimente son portefeuille IA en acquérant SigOpt et son moteur destiné à optimiser l'entraînement…

9 heures ago

Open Source : des emplois par milliers… pour les DevOps ?

Malgré la crise économique et sanitaire, les compétences open source sont toujours très recherchées. Les…

11 heures ago

Smartphones : Huawei décroche face à Samsung

Sur un marché en berne et face aux sanctions américaines qui le fragilisent, Huawei décroche…

11 heures ago

Lenovo étend la marque ThinkShield aux mobiles

Lancé voilà deux ans sur les PC Lenovo, la plate-forme de sécurité ThinkShield s'étend aux…

12 heures ago

Microsoft ouvre la voie aux types de données Excel personnalisés

Microsoft ouvre à une partie des utilisateurs d'Excel la possibilité de définir des types de…

13 heures ago