Pour gérer vos consentements :

NSN et SK Telekom valident la virtualisation du réseau mobile

Nokia Solutions and Networks (NSN) vient de démontrer, sur le réseau de l’opérateur coréen SK Telekom, la pertinence de sa technologie Evolved Packet Core (EPC) de virtualisation des fonctions du réseau mobile (NFV, Networks Functions Virtualization).

A l’image des réseaux et applications d’entreprises, la virtualisation des réseaux mobiles vise à apporter souplesse et flexibilité des infrastructures qui permettront aux opérateurs de répondre à la demande croissante de connexion, trafic et personnalisation des usages de leurs clients, tout en réduisant leurs coûts d’exploitation grâce au modèle Cloud. La solution de NSN, notamment, est indépendante du hardware, ce qui laisse à l’opérateur la capacité de s’organiser graduellement en fonction de ses besoins.

Selon NSN, SK Telekom a testé plusieurs solutions NFV avant d’arrêter son choix sur l’équipementier finlandais. Le seul qui aurait été en mesure de démontrer le bon fonctionnement d’une solution EPC dans un environnement Cloud englobant les virtualisations de la gestion de la mobilité (Mobility Management Entity, MME) et des éléments de la passerelle S/P (S/P Gateway).

Le NFV intéresse les opérateurs

« Nous avons vérifié la faisabilité de la technologie et pouvons maintenant préparer la commercialisation de nos futures solutions Cloud visant à améliorer la flexibilité et l’efficacité opérationnelle », se réjouit Choi Jin-sung, vice président exécutif à la tête de la division ICT R&D chez SK Telecom.

SK Telekom n’est pas le seul opérateur intéressé par le NFV. Verizon, Deutsche Telekom, Orange, Telefónica ou encore China Mobile ont exprimé leur intérêt pour les technologies de virtualisation il y a plus d’un an à l’occasion du « SDN and OpenFlow World Congress » de Darmstadt, en Allemagne. Un nouveau marché pour les équipementiers et NSN en premier lieu, qui place la virtualisation et le Cloud parmi les piliers de sa vision pour 2020.

crédit photo © everything possible – shutterstock


Lire également
NSN lance sa Flexi Zone, une small cell LTE 4G
NSN et Juniper contruisent la plateforme des futurs réseaux mobiles
Nokia Siemens Networks prépare les opérateurs mobiles à 2020

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

33 minutes ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

41 minutes ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

4 heures ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

6 heures ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

7 heures ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

1 jour ago