Pour gérer vos consentements :
Categories: LogicielsM2MRéseaux

Olli, le premier véhicule autonome dopé au Watson d’IBM

Un concurrent pour la navette électrique et autonome française Navya ? IBM, le groupe informatique d’Armonk, New York, et Local Motors, start-up technologique spécialisée dans l’impression 3D de véhicules, ont présenté le minibus « Olli ». Et ce à l’occasion de l’inauguration jeudi 16 juin d’un site de Local Motors à National Harbor, dans le Maryland, près de Washington DC.

Minibus électrique dédié au transport de proximité, Olli peut transporter 12 personnes. C’est le premier véhicule autonome qui bénéficie des capacités cognitives basées sur le Cloud de Watson IoT, la technologie de Machine Learning d’IBM adaptée à l’Internet des objets. Olli peut ainsi analyser et apprendre des données issues de ses 30 capteurs embarqués.

La plateforme intègre également quatre API Watson (Speech to Text, Natural Language Classifier, Entity Extraction et Text to Speech) pour interagir avec ses passagers. Olli peut notamment répondre à des questions concernant une destination et fournir des recommandations à partir de l’analyse des préférences du passager (par exemple, « Olli peux-tu m’amener au restaurant italien le plus proche ») . Le minibus pourra être réservé par le biais d’applications mobiles.

Olli va se lancer sur les routes de Washington DC et, d’ici la fin 2016, sur celles du Comté de Miami-Dade et de Las Vegas. D’autres villes seraient intéressées, dont Berlin et Copenhague.

Lire aussi :

IBM : des API Watson pour éviter la panne des sens

La voiture 100 % autonome : une hérésie ?

En photo de une : John B. Rogers, Jr., CEO et co-fondateur de Local Motors, avec « Olli » & IBM, le 16 juin 2016, National Harbor, MD. (© Rich Riggins/Feature Photo Service for IBM)

Recent Posts

FinOps : la spécification FOCUS dépassera-t-elle le IaaS ?

Premier stade de maturité atteint pour le projet FOCUS (FinOps Open Cost & Usage Specification),…

6 heures ago

CentOS en fin de vie : quelques portes de sortie

Le 30 juin 2024, c'en sera fini du projet CentOS. Parallèlement aux initiatives de Red…

9 heures ago

GenAI : Anthropic lance Claude 3.5 Sonnet

Trois mois après le lancement de Claude, sa gamme de LLM, Anthropic lance une mise…

10 heures ago

Kaspersky banni aux États-Unis : les grandes lignes du dispositif

Déjà banni des réseaux fédéraux étasuniens, Kaspersky l'est désormais dans tout le pays. Que prévoit…

13 heures ago

HP adhère avec modération au concept du PC Copilot+

HP lance ses premiers PC Copilot+, mais les met en avant sous une marque spécifique…

1 jour ago

Controversé, l’index de transparence LLM de Stanford passe en v2

Stanford a récemment actualisé son index de transparence des LLM, l'étendant à 14 fournisseurs dont…

1 jour ago