Pour gérer vos consentements :

Open Compute Project : les datacenters partagent des bonnes pratiques pour l’environnement

Lisbonne est durant les deux journées de l’Open Compute Project Regional Summit, la capitale des centres de données numériques à faible impact environnemental

Ce 24 avril, Grégory Lebourg, Global Environmental Director d’OVHcloud, délivrait un discours inaugural sur la réduction de l’impact environnemental du cloud computing.

Les principaux leviers visent à limiter le réchauffement climatique, en réduisant le stress hydrique, les terres rares, et toutes les ressources naturelles utilisées dans les centres de traitements de données.


En développant des solutions qui répondent aux standards du marché, sans aucun verrouillage fournisseur, OVHcloud entend améliorer l’efficacité énergétique de ses datacenters grâce au watercooling. La technique permet soit le refroidissement liquide des microprocesseurs, soit l’immersion totale d’équipements actifs. En amont, l’utilisation de sites désaffectés fait émerger de nouveaux centres plus durables, quitte à combiner parfois refroidissement et réutilisation de la chaleur fatale.

Firmware open source et partages avec l’OCP

Dans son modèle industriel, OVHcloud s’appuie sur plusieurs projets open source pour contrôler toute la chaîne de valeur et mettre à l’échelle des innovations ouvertes et collaboratives.

Par exemple, le pilotage de milliers de serveurs requiert des firmwares dépourvus de toutes technologies propriétaires. C’est pourquoi OVHcloud contribue aux firmwares open source du projet OpenBMC, cherchant à délivrer un niveau de sécurité cohérent et de bonnes mises à jour lors du déploiement et de l’exploitation des serveurs.

L’open source, dernier tremplin d’innovations ? Pour les opérateurs cloud, les codes ouverts évolutifs contribuent à la souveraineté opérationnelle, tout en comblant les aspirations sociétales et environnementales des entreprises utilisatrices.

L’opérateur de datacenters Digital Realty s’engage, pour sa part à certifier systématiquement ses nouveaux datacenters, afin de prouver que ses bâtiments respectent, dès leur conception, plusieurs critères environnementaux.

L’entreprise s’est engagée à réduire ses émissions de carbone de scope 3 de 24% d’ici à 2030, en limitant son impact sur toute la chaîne de valeur, de la construction des bâtiments aux achats d’équipements et de consommables.

À Marseille, la solution de refroidissement des racks via une rivière souterraine, l’installation d’ombrières photovoltaïques au-dessus des places de stationnement et le design du bâtiment ont été des éléments favorables à l’obtention de la certification BREEAM (BRE Environmental Assessment Method) du centre MRS4.

« Ce certificat traduit notre engagement à réduire l’empreinte environnementale de nos datacenters.. L’engagement autour de la réduction de nos émissions carbone de scope 3 est une priorité ” précise Fabrice Coquio, président de Digital Realty France.

Le cabinet de conseil en management de projets durables ARP Astrance, Bouygues Énergies & Services, entité d’Equans France, et Bouygues Bâtiment Sud Est ont contribué à la délivrance du label.

Recent Posts

IA et communs numériques : 7 projets français à suivre

L'appel à projets « Communs numériques pour l'intelligence artificielle générative » a ses premiers lauréats.…

1 jour ago

Snowflake et Databricks rivalisent aussi sur l’open source

Snowflake et Databricks viennent d'officialiser l'un et l'autre une démarche de mise en open source…

1 jour ago

Recall : le rendez-vous raté de Microsoft sur les PC Copilot+

Fonctionnalité phare des PC Copilot+, Recall ne sera finalement pas disponible à leur lancement.

1 jour ago

Conformité RGPD : l’autoévaluation BCR en 50 questions

La CNIL a produit un outil d'évaluation de maturité pour les projets de BCR. On…

2 jours ago

Comment Accor a basculé son système de réservation sur AWS

La plateforme de réservation du groupe Accor, TARS, est exploitée sur AWS.depuis fin 2023. Une…

2 jours ago

VMware by Broadcom : les frais de fonctionnement réduits, les revenus aussi

Sous l'ère Broadcom, VMware coûte moins... et rapporte moins. Coup d'œil sur sa contribution actuelle…

2 jours ago