Pour gérer vos consentements :

Tableau recrute son nouveau CEO chez Amazon

Pour tenter de rassurer les marchés, Tableau Software, spécialiste de la visualisation de données, nomme à sa tête Adam Selipsky (à droite sur la photo) en qualité de Chief executive officer (CEO) et de président. Christian Chabot (à gauche, ci-dessus), co-fondateur et ancien CEO de l’éditeur, glisse au poste de président du conseil d’administration.

Avant de rejoindre Tableau, Adam Selipsky occupait la fonction de vice-président du marketing, des ventes et du support d’Amazon Web Services (AWS), le leader mondial du Cloud public. Plus d’une décennie durant, il a contribué à la création et à la montée en puissance de la division Cloud du marchand américain. Son expérience peut rassurer les marchés sur la capacité de Tableau à rivaliser avec la concurrence sur ce segment de marché.

Croissance dans le Cloud

L’annonce de Tableau intervient après la publication en juillet de profits jugés encore trop faibles par certains analystes. Mais l’éditeur de Seattle préfère présenter la nomination de Selipsky comme une simple « transition » vers « la prochaine étape de croissance » de l’entreprise dans le Cloud.

L’ancien dirigeant d’AWS n’est pas le seul à bénéficier de cette transition. Andrew Beers aussi. Il remplace Chris Stolte, co-fondateur et désormais conseiller technique de Tableau, au poste de directeur en charge du développement. Enfin, François Ajenstat, l’un des pionniers de l’entreprise, est promu au nouveau poste de directeur produit, rattaché à l’équipe de Beers.

L’annonce a été saluée lundi 22 août par les investisseurs.

Lire aussi :

Cloud et Big Data, Qlik avance sans ombres au Tableau

Edouard Beaucourt, Tableau : « nous misons sur la multiplicité des sources de données »

crédit photo © Michael Clinard/Tableau Software

Recent Posts

FinOps : la spécification FOCUS dépassera-t-elle le IaaS ?

Premier stade de maturité atteint pour le projet FOCUS (FinOps Open Cost & Usage Specification),…

7 heures ago

CentOS en fin de vie : quelques portes de sortie

Le 30 juin 2024, c'en sera fini du projet CentOS. Parallèlement aux initiatives de Red…

10 heures ago

GenAI : Anthropic lance Claude 3.5 Sonnet

Trois mois après le lancement de Claude, sa gamme de LLM, Anthropic lance une mise…

11 heures ago

Kaspersky banni aux États-Unis : les grandes lignes du dispositif

Déjà banni des réseaux fédéraux étasuniens, Kaspersky l'est désormais dans tout le pays. Que prévoit…

13 heures ago

HP adhère avec modération au concept du PC Copilot+

HP lance ses premiers PC Copilot+, mais les met en avant sous une marque spécifique…

1 jour ago

Controversé, l’index de transparence LLM de Stanford passe en v2

Stanford a récemment actualisé son index de transparence des LLM, l'étendant à 14 fournisseurs dont…

2 jours ago