Pour gérer vos consentements :
Categories: DSIProjets

Arnaud Monier – SNCF Connect & Tech : « Notre moteur, c’est l’innovation et nous procédons par incrémentation »

Quelles sont les missions de SNCF Connect & Tech ?
Arnaud Monier – Directeur Technologie de SNCF Connect & Tech – Nous sommes une filiale privée de SNCF Voyageurs. Notre rôle est double. Le premier, c’est être e-commerçant et e-distributeur avec le site SNCF Connect qui est le premier site marchand français avec plus de 1,3 milliard de visites par an en 2023. Le second, c’est un rôle de créateur de solutions numériques au service des voyageurs et de tous les acteurs de la mobilité : le groupe SNCF et ses agents, mais aussi les autorités organisatrices des transports, ou encore les entreprises.

Nos missions impliquent la création bout-en-bout de produits et services numériques – de la conceptualisation jusqu’à l’architecture-, la conception fonctionnelle et technique, l’implémentation, la production et le support. Nous n’externalisons pas auprès de tiers car nous souhaitons garder la maitrise des technologies et de notre système d’information.

Notre moteur, c’est l’innovation et nous procédons par incrémentation. On ne prend pas des spécifications pour les implémenter et fournir du code. Nous sommes dans une démarche de co-construction. Cela prend deux formes : des conseils et prestations de services sur mesure, et la mise à disposition de produits multi-clients. Mais nous avons parallèlement une approche prudentielle parce que nous nous devons d’être de qualité industrielle dans le service que nous offrons à nos clients.

Vous lancez une campagne de recrutement pour vos métiers IT. Quel est l’objectif ?
Arnaud Monier – Sur les 300 recrutements prévus en 2024, un peu plus de 50 % des postes ouverts s’adressent à des profils tech pour nos sites de Nantes (70 à 80 postes), Lille ( 30 postes) et Paris. Nous ne recrutons pas sur projet, nous cherchons des profils. Ceux que l’on recherche principalement sont des ingénieurs de développement – Front et Back – puisque nous avons une partie de notre activité d’éditeur qui est en croissance.

Nous recrutons aussi des experts dans le domaine de la cybersécurité également sous ma responsabilité. L’équipe de cybersécurité, c’est une vingtaine de personnes en interne. C’est vraiment une préoccupation de tous les jours comme pour tous les sites. On est en phase d’industrialisation sur la démarche de DevSecOps qu’on va dérouler sur les 18 prochains mois pour intégrer véritablement la démarche « security by design ».

Nous allons aussi nous renforcer dans le domaine de la data. Aujourd’hui, on dispose d’une architecture de données un peu classique qui doit être modernisée.

Pour affirmer une démarche  » Data by design », nous avons besoin de data scientists et d’ingénieurs data qui vont faire l’implémentation de la solution data, mais aussi de son tracking dans les différentes applications. Cela vaut à la fois pour notre activité de distributeur avec SNCF Connect que pour nos autres produits et applicatifs développés pour le compte de tiers.
Un point très important à garder à l’esprit : entre 30 et 35% de nos recrutements l’année dernière sont réalisés par cooptation. Résultat : on a un très faible taux d’attrition.

Quelles sont vos méthodes de recrutement ?
Arnaud Monier – On va rencontrer les profils que l’on recherche à l’endroit où ils sont, notamment dans les conférences tech comme Devoxx ou DevFest par exemple. On organise aussi des rencontres dans nos locaux et dans les écoles dont sont issus nos collaborateurs. Nous allons aussi dans les salons tech où nos stands sont animés par des membres de nos équipes pour présenter les stacks techniques sur lesquelles ils travaillent au quotidien.

Nous avons implémenté les méthodes agiles depuis 2013. Ensuite, nous échangeons sur notre raison d’être qui est porteuse de sens. Quand on parle de citoyenneté, d’audace, de performance, d’ouverture d’esprit et de confiance dans nos collaborateurs, c’est une réalité. Elle se traduit dans notre modèle managérial, avec par exemple, le droit à l’erreur.

On met aussi en avant notre culture de l’innovation avec un incubateur d’idées internes le Lab Inno et un hackathon interne organisé tous les ans. Cette culture d’innovation, elle n’est pas que conceptuelle, elle n’est pas que business, elle est aussi technique.

Vous avez des exemples de réalisations ?
Arnaud Monier – Aujourd’hui, nous avons la responsabilité de la conception, du développement et de la production d’outils qui sont utilisés pour la gestion des voyages comme l’outil de contrôle de billets utilisés par les agents SNCF au quotidien, ou le logiciel des portiques en gare.

Nous travaillons également sur un programme de transformation des SI de l’information voyageur en gare ; robuste et capable de diffuser une info voyageur cohérente, quelle que soit la situation, et d’accueillir tous les Transporteurs (18 Autorités Organisatrices de Transporteurs). Ce programme réalisé pour le compte de SNCF Gares & Connexions est déjà déployé dans 2300 gares.

Nous avons aussi développé l’application Sirius Next avec la direction de la traction de SNCF Voyageurs, qui permet aux agents de conduite non seulement de préparer leur trajet, mais aussi d’optimiser les émissions de CO2 en leur donnant un référentiel d’éco-conduite.

Quels sont vos grands axes stratégiques ?
Arnaud Monier – Le mouvement « Full Cloud » a été lancé en 2020 avec le déploiement de 4500 à 5000 VM. Aujourd’hui, nous n’avons absolument plus rien on-premise et nous travaillons pour tirer le meilleur parti des fonctionnalités offertes par le cloud public – autoscaling, downscaling, self-healing – pour rendre »cloud native » quasiment toutes nos applications.

Autre axe : l’open source. C’est un sujet sur lequel nous avons été vraiment très présents et on va réinvestir ce domaine. Et puis, il y a l’IA générative. On est en train de dépasser la phase d’industrialisation et d’aller en phase de production sur tous les outils d’assistance dans le test des développements, pour l’analyse de code par exemple. On l’utilise aussi sur d’autres sujets, notamment avec les tâches répétitives, sur le SEO par exemple.

Conscients des enjeux sociétaux en lien avec le numérique, nous avons initié une démarche dite de numérique responsable que nous cristallisons cette année avec notre démarche de labellisation numérique responsable en niveau 2.

Nous avons pour ce projets 12 ambassadeurs et ambassadrices issues de toutes les directions de l’entreprise qui pilotent l’obtention du label par la professionnalisation de notre démarche, dont plusieurs initiatives ont été lancées comme par exemple la mise en place de formations des équipes Design, PM/PO et Tech à l’écoconception numérique avec des partenaires comme Designers Éthiques GreenIT, Temesis ou encore la mesure de performance environnementale de nos parcours utilisateurs sur SNCF Connect avec Greenspector.


SNCF Connect & Tech en quelques chiffres
• 1 200 personnes basées sur 3 sites : Lille, Nantes et Paris
• Pionnier en France sur les méthodes agiles et de chaos engineering
• 2 activités principales pour innover et rendre les mobilités durables accessibles à tous :
• Activité de distributeur de mobilités durables avec SNCF Connect, qui représente en 2023 :
o 1,3 milliard de visites ;
o 15,5 millions de clients ;
o 92 Mises En Production (nouvelles fonctionnalités et optimisation).
• Activité de créateur de solutions numériques au service de la mobilité avec :
o Plus de 250 projets menés et solutions numérique créées ;
o Plus de 3 000 mises en production en 2023 ;
o Plus de 3 millions de tests automatisés par mois.



Bio Express

Arnaud Monier est Directeur Technologie de SNCF Connect & Tech

> Diplômé de Télécom SudParis et de l’Université Paris Dauphine. Il a passé 26 années au sein d’Accenture, où il a débuté en 1995, assurant de nombreuses missions dans le domaine de la conception, mise en œuvre et transformation de stratégies et de solutions IT pour des clients de multiples secteurs d’activité, dont la SNCF.

> Il œuvre également sur le programme du Dossier Médical Personnel puis évolue vers le secteur industriel, en particulier dans le domaine de l’informatique industrielle.

> Il devient Managing Director en 2014 et poursuit son activité d’ouverture et de développement des clients industriels et de services, tout en assurant pour la région France/Benelux le développement des activités de consulting IT dans les domaines de l’architecture et de la sécurité.

>Arnaud Monier rejoint e.Voyageurs SNCF en 2021 en tant que Directeur Technologie.


Photo : © Magali Delporte

Recent Posts

Snowflake au cœur d’une campagne de cyberattaques

Une vaste campagne d'exfiltration de données cible des instances Snowflake. L'éditeur nie toute vulnérabilité sur…

3 heures ago

YesWeHack, nouvelle levée de fonds de 26 millions €

YesWeHack, la plateforme de Bug Bounty et de gestion des vulnérabilités, annonce une levée de…

6 heures ago

Oracle se taille une part du gâteau OpenAI

OpenAI a négocié une extension de capacité sur le cloud d'Oracle, en complément à Azure.

7 heures ago

VMware rempile avec les OEM… et serre la vis sur AWS

VMware a renoué des accords commerciaux avec Dell, HPE et Lenovo. Il a aussi acté…

1 jour ago

Au-delà d’Apple Intelligence, ce qui change avec iOS 18

Les « fonctionnalités IA » ont jalonné l'annonce d'iOS 18. À quoi s'attendre sur les…

1 jour ago

Apple Intelligence : une marque ombrelle… pour quelles promesses ?

Les services ayant trait à l'IA ont désormais une marque référente chez Apple. Quelles en…

1 jour ago