Pour gérer vos consentements :

Avec le Lumia 620, Nokia couvre l’ensemble de la gamme Windows Phone 8

Nokia vient de compléter son offre de smartphones Windows Phone 8. Après les Lumia 920 et 820 lancés début novembre, le constructeur présente le Lumia 620. Un terminal d’entrée de gamme qui permet au constructeur de répondre à l’ensemble des besoins (et moyens) des utilisateurs de Windows Phone. « Nous poursuivons notre stratégie pour atteindre de nouveaux publics et de nouveaux marchés », déclare Jo Harlow, vice-président de Nokia Smart Devices.

Comme les précédents modèles, le Lumia 620 se décline en pas moins de 7 coloris (vert citron, orange, magenta, jaune, cyan, blanc et noir ) à travers ses coques interchangeables. Mais c’est surtout au niveau de l’écran, de 3,8 pouces (800 x 480 points) que Nokia entend enrichir la gestion des couleurs. La technologie ClearBack, qui ajoute une couche de revêtement polycarbonate coloré, « génère un double effet de couleurs qui permet d’offrir une variété de nuances et d’effets de textures », précise le constructeur.

Friand de fonctionnalités

Malgré son prix d’entrée de gamme (259 euros TTC hors subvention opérateur), le Lumia 620 n’est pas en mal de fonctionnalités. Outre les désormais classiques applications Drive, Maps, Transports ou Music (dont les contenus seront lisibles et échangeables en NFC), intégrées en standard, le nouveau modèle bénéficie, en exclusivité, de City Lens, une solution de réalité augmentée enrichissant les vues du capteur d’images (de 5 mégapixels) d’informations sur l’environnement.

Côté photo-vidéo, le terminal hérite d’ailleurs de l’optique et des applications de ses prédécesseurs : dont Cinémagraphe, pour ajouter des animations simples à des photos, et Photo Intelligente, pour combiner plusieurs images afin d’améliorer le rendu de la prise de vue finale (y compris en supprimant du cadre les objets indésirables, indique l’entreprise d’Espoo).

Une configuration très honnête

Comme tous les Lumia, le 620 s’appuie sur un processeur Qualcomm, un Snapdragon S4 double cœur (Krait) à 1 GHz en l’occurrence. Il est complété de 512 Mo de mémoire vive et 8 Go de mémoire de stockage extensible par MicroSD à 64 Go. Il supporte la 3G+ jusqu’à 21 Mbit/s et le wifi 802.11 a/b/n double canal. Mais pas la 4G LTE, ce qui n’a rien d’étonnant pour ce type de modèle. Sa batterie de 1300 mAh offre sur le papier une autonomie d’une dizaine d’heures en 3G.

Bref, un smartphone à la configuration des plus honnêtes qui visera notamment à concurrencer le 8S de HTC aux caractéristiques techniques proches. Le Lumia 620 sera disponible en janvier, d’abord en Asie suivie de l’Europe et du Moyen-Orient, avant de débarquer sur les autres marchés.

Crédit photo © Nokia


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – connaissez-vous l’histoire de Nokia ?

Le Nokia Lumia 620

Image 1 of 8

Nokia Lumia 620 sous Windows Phone 8
Pas moins de 7 coloris par coques interchangeable pour le Lumia 620

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago