Pour gérer vos consentements :
Categories: Composants

CES 2014 : Intel à l’heure des ‘wearable devices’

Sur le front des « wearable devices« , ces appareils connectés que l’on porte sur soi comme des accessoires vestimentaires, Intel devrait être en première ligne. Brian Kzranich, le PDG d’Intel, a dévoilé les intentions du groupe en se confiant à Recode. Des intentions qui vont converger et commencer à se concrétiser lors du CES 2014 qui aura lieu à Las Vegas du 7 au 10 janvier 2013.

Ayant esquissé plusieurs pas chassés pour passer du tout PC vers les processeurs d’application mobiles, Intel va aller encore plus loin et consolider ses premiers pas vers l’ultra-mobilité. Brian Kzranich a conscience du changement radical qui doit s’opérer.

« En ce moment les gens regardent Intel comme l’entreprise de l’ère PC », a récemment déclaré Brian Krzanich. « Nous avons fait un très bon travail pour devenir la société synonyme de PC au cours des 20 dernières années. C’était une bataille pour laquelle cela valait la peine de se battre et qu’il fallait gagner, mais le marché s’est déplacé ». Reste donc à ‘déplacer’ Intel lui même.

Devenir plus agile et rapide

Le fondeur américain, en partenariat avec plusieurs constructeurs, va présenter plusieurs appareils dans la mouvance du wearable computing. Leur particularité : ils ne seront pas commercialisés avant avril 2014 au plus tôt, voire dans un an pour certains. Pour la simple et bonne raison que ces appareils n’existaient pas il y a encore deux mois. Intel s’appuie sur la carte Galileo présentée à la Maker Faire de Rome (en octobre), une carte qui a été développée en un temps records.

« La vitesse d’innovation commence à s’accélérer », note le Pdg du leader mondial des semi-conducteurs. Il devient ainsi crucial pour Intel de s’adapter très vite pour être en phase avec le marché et surtout avec les nouvelles tendances.

Un nouveau Quark à l’attaque

Pour accompagner ce changement radical de philosophie, Intel va étoffer sa gamme Quark avec un nouveau venu. Le bras armé d’Intel dans l’ultra-mobilité a la lourde tâche d’alimenter un large éventail d’objets connectés. Intel a fixé la barre très haut pour les SoC intégrant des processeurs à cœurs Quark : « Notre point de vue est que Quark peut rendre presque tout intelligent », déclare ainsi Brian Krzanich. « Nous allons vous montrer quelque chose [lors du CES] que vous n’auriez jamais pensé devenir intelligent et être en mesure de communiquer. »

Intel n’en oublie pas pour autant la mobilité et s’est fixé l’objectif d’équiper 40 millions de tablettes avec ses puces durant l’année 2014. Là encore, Brian Krzanich, un brin laconique, donne rendez-vous au CES : « Ce que vous allez voir au CES, ce sont des tablettes qui font certaines choses que vous ne pensiez pas possible », indique-t-il, promettant quelques innovations dans le domaine de l’imagerie.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes

Recent Posts

Noyau Linux : Rust fusionné demain (ou presque)

Le support Rust for Linux pourrait être prêt pour la version 5.20 du noyau Linux,…

3 jours ago

Cloud et sécurité : les référentiels-clés selon le Clusif

Le Clusif a listé 23 référentiels pour traiter le sujet de la sécurité dans le…

3 jours ago

Tech : une équité salariale contrariée

Malgré des avancées, la diversification des embauches et l'équité salariale progressent lentement dans les technologies…

3 jours ago

Assurance cyber : le marché français en 9 chiffres

Primes, capacités, franchises, indemnisations... Coup de projecteur sur quelques aspects du marché français de l'assurance…

3 jours ago

CodeWhisperer : AWS a aussi son « IA qui code »

Dans la lignée du passage de GitHub Copilot en phase commerciale, CodeWhisperer, son concurrent made…

3 jours ago

Zscaler met plus d’intelligence dans la sécurité Zero Trust

Zscaler renforce les capacités d'intelligence artificielle de sa plateforme de sécurité Zero Trust Exchange, de…

4 jours ago