Pour gérer vos consentements :
Categories: DéveloppeursProjets

Emploi : les 10 langages de programmation les plus recherchés

Hired a publié son classement des langages de programmation les plus recherchés par les recruteurs. Ce classement international s’appuie sur des données issues de 170 000 propositions d’entretien et offres d’emploi émises via la plateforme en 2018.

Les développeurs qui maîtrisent Go, le langage de programmation back-end créé par Google, sont les plus demandés par les recruteurs, en France notamment. Un spécialiste du langage Go recevant en moyenne 9 propositions d’entretien durant sa recherche d’emploi sur Hired. Une quête d’une durée moyenne de 2 à 6 semaines pour ces profils.

Le top 10 des langages les plus recherchés par les recruteurs en témoigne :

1. Go (avec 9 propositions d’entretien en moyenne par développeur)
2. Scala (8,4)
3. Ruby (8,2)
4. TypeScript (7,7)
5. Kotlin (7,2)
6. JavaScript (6,8)
7. Objective-C (6,6)
8. PHP (6,5)
9. Java (6,5)
10. HTML (6,4)

Swift (6,3 sollicitations) et Python (6,2) arrivent ensuite.

Les développeurs préfèrent JavaScript

Les langages les plus recherchés par les employeurs ne sont pas les plus exploités par les développeurs. Seuls 7% déclarent utiliser Go comme premier langage de programmation, par exemple. La tendance est similaire pour Scala, Ruby, TypeScript et Kotlin.

À l’inverse, JavaScript est utilisé en priorité par 62% des développeurs interrogés par Hired. Java et Python (le langage le plus apprécié des candidats) suivent.

(crédit photo : via Visualhunt)

Recent Posts

FinOps : la spécification FOCUS dépassera-t-elle le IaaS ?

Premier stade de maturité atteint pour le projet FOCUS (FinOps Open Cost & Usage Specification),…

7 heures ago

CentOS en fin de vie : quelques portes de sortie

Le 30 juin 2024, c'en sera fini du projet CentOS. Parallèlement aux initiatives de Red…

10 heures ago

GenAI : Anthropic lance Claude 3.5 Sonnet

Trois mois après le lancement de Claude, sa gamme de LLM, Anthropic lance une mise…

11 heures ago

Kaspersky banni aux États-Unis : les grandes lignes du dispositif

Déjà banni des réseaux fédéraux étasuniens, Kaspersky l'est désormais dans tout le pays. Que prévoit…

14 heures ago

HP adhère avec modération au concept du PC Copilot+

HP lance ses premiers PC Copilot+, mais les met en avant sous une marque spécifique…

1 jour ago

Controversé, l’index de transparence LLM de Stanford passe en v2

Stanford a récemment actualisé son index de transparence des LLM, l'étendant à 14 fournisseurs dont…

2 jours ago