Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

EZDL de Baidu : l’IA sans besoin de coder

Baidu, à l’instar des grandes firmes de la sphère IT, a des ambitions dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA).

Le groupe chinois avait profité en juillet dernier de sa conférence Baidu Create 2018 pour dévoiler sa puce IA haute performance Kunlun.

Baidu avait aussi annoncé une mise à jour de sa suite de services IA, avec le lancement de Baidu Brain 3.0. La plate-forme peut désormais fournir une simple formation des modèles IA par glisser-déposer. Elle offre actuellement 110 services IA, allant de la vision par ordinateur au traitement du langage naturel en passant par le logiciel de reconnaissance faciale.

L’IA sans coder

Le mastodonte chinois dévoile maintenant sa plateforme IA répondant au nom d’EZDL. De quoi s’agit-il ?

EZDL doit permettre la formation de modèles IA dans le domaine de la reconnaissance audio, sans besoin spécifique en codage informatique.

Avec un focus sur les petites et moyennes entreprises, EZDL élimine les barrières limitant l’accès à l’IA. Baidu fera une démonstration d’EZDL à l’occasion du TechCrunch Disrupt SF, qui aura lieu du 5 au 7 septembre à San Francisco.

«En tant que l’un des leaders mondiaux de l’IA, Baidu incarne sa mission qui consiste à simplifier un monde complexe grâce à la technologie. Baidu a continué à diriger et à promouvoir le développement et les applications de l’IA », estime Youping Yu, directeur général de la division des écosystèmes d’IA au sein de Baidu.

Disponible en bêta via le web

EZDL se présente comme un logiciel basé sur le web disponible actuellement en bêta. Sa vocation est donc de permettre à quiconque de construire, concevoir et déployer des modèles IA sans écrire une seule ligne de code.

Les algorithmes générés sont déployés dans le cloud et accessibles via une API, ou bien téléchargés.

En l’espace de deux ans, Baidu a clairement fait connaître ses ambitions en matière d’IA, en lançant Baidu Mind, sa propre plate-forme d’IA. Il y a actuellement plus de 600 000 utilisateurs de Mind 3.0.

En août dernier, la société a aussi annoncé que DuerOS, son assistant IA conversationnel, avait atteint une base d’installation de 100 millions d’appareils l’exploitant, contre 50 millions six mois auparavant. Ce sont plus de 200 partenaires qui ont lancé 110 appareils alimentés par DuerOS et environ 16 000 développeurs de logiciels contribuent activement au marché de ses applications.

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago