Pour gérer vos consentements :
Categories: DSIProjets

IA, cybersécurité, talents : les défis persistants des DSI

Êtes-vous appelé.e à déployer de nouvelles capacités d’intelligence artificielle ?

La question a été posée à 682 responsables des systèmes d’information (DSI) de moyennes et grandes entreprises dans le cadre d’une étude* internationale commandée par Lenovo.

43% des DSI interrogés déclarent ressentir une « forte pression » pour prioriser les déploiements de l’IA/ML. Ce ressenti se fait plus intense encore lorsqu’il est question de cybersécurité (mentionnée par 51% du panel) et d’optimisation des opérations IT (60%).

Maintenir la continuité d’activité au quotidien prend donc le dessus.

28% s’en satisfont pleinement. Cependant, 48% des DSI souhaiteraient investir davantage dans l’innovation plutôt que dans l’optimisation de leur pile technologique existante.

SaaS, Iaas, DaaS (respectivement, software, infrastructure & device as a service)… Pour 7 DSI sur 10, le stack est constitué jusqu’à 50% de solutions en tant que service. Et 92% prévoient d’investir davantage dans de telles offres dans les deux prochaines années.

Pour les DSI, disposer des savoirs techniques et des soft skills qui permettent de soutenir le rythme du marché est une autre exigence. Mais le déficit de compétences inquiète.

IA et guerre des talents

La demande exprimée par les industries de différents secteurs surpasse l’offre de profils IT qualifiés et disponibles. En conséquence, le recrutement et la rétention de talents, ainsi que la gestion d’une main-d’œuvre à distance, constituent d’autres défis persistants.

6 responsables informatiques sur 10 le déclarent.

Enfin, si la plupart des décideurs IT considèrent pouvoir faire face, près d’un tiers d’entre eux déplorent le manque de « résilience » de leur organisation.

Automatisation des processus métiers, analyse avancée de données, conformité et responsabilité sociétale, évolution du modèle d’affaires… 60% estiment que freiner les investissements aurait sur l’activité un impact négatif immédiat ou « en quelques semaines ».

Les ressources sont-elles suffisantes pour adresser efficacement ces sujets ?

8 DSI sur 10 redoutent que cela ne soit pas le cas.

*source : Lenovo Solutions & Services Group – Global CIO Study 2023.

(crédit photo © Adobe Stock)

Recent Posts

IA et communs numériques : 7 projets français à suivre

L'appel à projets « Communs numériques pour l'intelligence artificielle générative » a ses premiers lauréats.…

1 jour ago

Snowflake et Databricks rivalisent aussi sur l’open source

Snowflake et Databricks viennent d'officialiser l'un et l'autre une démarche de mise en open source…

1 jour ago

Recall : le rendez-vous raté de Microsoft sur les PC Copilot+

Fonctionnalité phare des PC Copilot+, Recall ne sera finalement pas disponible à leur lancement.

1 jour ago

Conformité RGPD : l’autoévaluation BCR en 50 questions

La CNIL a produit un outil d'évaluation de maturité pour les projets de BCR. On…

2 jours ago

Comment Accor a basculé son système de réservation sur AWS

La plateforme de réservation du groupe Accor, TARS, est exploitée sur AWS.depuis fin 2023. Une…

2 jours ago

VMware by Broadcom : les frais de fonctionnement réduits, les revenus aussi

Sous l'ère Broadcom, VMware coûte moins... et rapporte moins. Coup d'œil sur sa contribution actuelle…

2 jours ago