Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudOrchestration

IBM intègre Crossplane dans sa stratégie cloud hybride

Un hyperscaler de plus dans la communauté Crossplane. Le projet open source a officiellement rallié IBM le jour même où il passait en version 1.0.

AWS, Azure, Google Cloud et Alibaba Cloud ont déjà rejoint l’initiative. Cette dernière, lancée en 2018, vise à développer un plan de contrôle multicloud pour Kubernetes. La CNCF l’a dernièrement prise sous son aile.

Deux options pour utiliser Crossplane : soit l’installer dans un cluster, soit s’appuyer sur une version hébergée. Par exemple, celle de la start-up américaine Upbound, à l’origine du projet.

Une fois le plan de contrôle installé, on y associe le(s) fournisseur(s) cloud dont on souhaite piloter les offres. Cela se fait à travers des packages – celui d’IBM, en version expérimentale, est par ici. Ces derniers regroupent des définitions de ressources personnalisées (CRD) et des contrôleurs. L’ensemble permet, avec l’API Kubernetes, de provisionner de l’infrastructure et des services.

Sur cette base, on peut définir des ressources composites (XR). Elles existent en dehors de tout espace de noms. On peut les exposer aux développeurs par l’intermédiaire d’un proxy (XRC, composite resources claim).

Pour le déploiement des applications, Crossplane implémente l’OAM (Open Application Model). Dans ce cadre :

  • Les gestionnaires d’infrastructure définissent, publient et composent les ressources, puis paramètrent les workloads.
  • Les développeurs publient les applications sous forme de composants.
  • Et les gestionnaires d’applications associent ces composants en workloads.

Le projet se focalise essentiellement sur les services cloud à base d’open source ou exploitant des interfaces ouvertes largement adoptées. Son principal objectif : favoriser la portabilité des applications. IBM y voit un complément à son PaaS OpenShift. Il annonce une compatibilité initiale avec « plus de 85 » services de son catalogue. Les bases de données sont sur la feuille de route à court terme, comme la gestion des identités et des accès.

Illustration principale © Rawpixel.com – stock.adobe.com

Recent Posts

NegaOctet se concrétise : quels seront ses premiers usages ?

Le projet « green IT » NegaOctet a officiellement produit ses premiers livrables exploitables. Que…

3 heures ago

Nobelium : un parfum de SolarWinds en France

L'ANSSI attire l'attention sur des campagnes de phishing sévissant en France. Elle les attribue à…

4 heures ago

Hyperconvergence logicielle : la question du rapport qualité-prix

Les offres d'hyperconvergence logicielle dont le Magic Quadrant distingue l'exhaustivité n'apparaissent pas forcément comme les…

5 heures ago

Cinov Numérique : Emmanuelle Roux succède à Alain Assouline

Elue présidente de Cinov Numérique, Emmanuelle Roux affirme le rôle clé des PME de l'IT…

6 heures ago

AWS : une stratégie mainframe qui passe par Micro Focus

AWS lance, en phase expérimentale, un kit de migration mainframe-cloud qui repose sur des outils…

1 jour ago

Arm-NVIDIA : de la Chine aux USA, les barrières se dressent

Aux États-Unis, un nouvel obstacle se dresse face au projet de fusion Arm-NVIDIA. Quelles autres…

4 jours ago