Pour gérer vos consentements :
Categories: BusinessChatGPT

Microsoft x Mistral AI : l’Autorité britannique de la concurrence renonce à enquêter

Fin avril, l’Autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA) invitait les tiers à commenter les partenariats passés entre Microsoft et Mistral AI, ainsi qu’Amazon et Anthropic.

Aujourd’hui, l’institution annonce que « le partenariat de Microsoft Corporation avec Mistral AI ne peut pas faire l’objet d’une enquête en vertu des dispositions sur les fusions de l’Enterprise Act 2002 ».

En février dernier, Microsoft avait signé « un partenariat pluriannuel » avec Mistral AI, basé à Paris, suscitant des inquiétudes réglementaires en Europe.

L’accord de Mistral avec Microsoft a soulevé des questions sur les motivations de Mistral AI.  Lors des discussions sur la loi IA Act , la start-up française aurait fait pression pour obtenir des exemptions pour certains systèmes d’IA, arguant que des lois trop strictes nuiraient aux start-ups européennes pour rivaliser avec les géants américains.

Le partenariat de Microsoft avec Mistral AI s’ajoute à son investissement de 13 milliards $ dans OpenAI, basé à San Francisco, sur lequel la CMA enquête déjà pour violations des lois antitrust.

Microsoft a cependant investi beaucoup moins d’argent dans Mistral AI que dans OpenAI.

En effet, l’investissement pluriannuel de 15 millions €  de Microsoft dans Mistral AI permet à ses modèles d’IA d’être disponibles sur Azure.

Ce petit financement de Microsoft devrait être converti en une participation au capital lors du prochain cycle de financement de Mistral AI.

Tom Jowitt, Silicon UK

Recent Posts

IA et communs numériques : 7 projets français à suivre

L'appel à projets « Communs numériques pour l'intelligence artificielle générative » a ses premiers lauréats.…

23 heures ago

Snowflake et Databricks rivalisent aussi sur l’open source

Snowflake et Databricks viennent d'officialiser l'un et l'autre une démarche de mise en open source…

1 jour ago

Recall : le rendez-vous raté de Microsoft sur les PC Copilot+

Fonctionnalité phare des PC Copilot+, Recall ne sera finalement pas disponible à leur lancement.

1 jour ago

Conformité RGPD : l’autoévaluation BCR en 50 questions

La CNIL a produit un outil d'évaluation de maturité pour les projets de BCR. On…

2 jours ago

Comment Accor a basculé son système de réservation sur AWS

La plateforme de réservation du groupe Accor, TARS, est exploitée sur AWS.depuis fin 2023. Une…

2 jours ago

VMware by Broadcom : les frais de fonctionnement réduits, les revenus aussi

Sous l'ère Broadcom, VMware coûte moins... et rapporte moins. Coup d'œil sur sa contribution actuelle…

2 jours ago