Pour gérer vos consentements :
Categories: Composants

Semi-conducteurs : la demande devrait fléchir en 2023

« La détérioration rapide de l’économie mondiale et l’affaiblissement de la demande des clients auront un impact sur le marché des semi-conducteurs en 2023 », explique Richard Gordon, VP Practice de la sociét d’études de marché Gartner.

La situation varie d’un segment à l’autre. Certains sont orientés « grand public », d’autres « entreprises ».

Or, la pression inflationniste et la hausse des taux d’intérêt impactent avant tout les achats technologiques (PC, tablettes, smartphones et autres objets connectés…) des particuliers.

Les marchés davantage axés sur l’entreprise – réseaux, calcul intensif, transports… – s’adaptent au ralentissement économique et aux tensions géopolitiques, jusqu’à present.

Malgré tout, après une année 2022 attendue en croissance de 4%, le marché mondial des semi-conducteurs reculerait de 3,6% à 596 milliards $, selon les prévisions de Gartner.

Les ventes de mémoires flash NAND et DRAM impactées

« La détérioration de l’environnement macroéconomique affaiblira surtout la demande grand public. En revanche, nous nous attendons à une consommation relativement meilleure de semi-conducteurs grâce aux investissements des entreprises. Par conséquent, les marchés tels que l’industrie, les infrastructures de télécommunications et les centres de données seront moins touchés par le sentiment de défiance à court terme », a déclaré l’analyste.

Malgré tout, les perspectives incertaines bousculent la production de téléphones cellulaires, d’ordinateurs personnels et d’autres produits électroniques, semi-conducteurs inclus.

Les revenus issus des seules ventes de mémoires diminueraient d’environ 16% en 2023. Dans le detail : le recul serait de -18% pour la mémoire vive dynamique (DRAM) et de -13,7% pour les mémoires flash NAND l’an prochain.

La bonne tenue relative du segment B2B provient d’investissements « stratégiques » d’entreprises. Celles-ci cherchent à renforcer leur infrastructure pour soutenir les plans de numérisation en cours, le travail hybride et leur objectifs commerciaux, selon Gartner.

La situation n’est donc pas catastrophique pour les principaux fournisseurs de semi-conducteurs du marché (Intel, qui lachera la flash NAND en 2025, SK Hynix, Samsung, Qualcomm…) et les acheteurs (Apple, Samsung à nouveau, Lenovo, Dell…).

(crédit photo : oskay / CC BY 2.0)

Recent Posts

FinOps : la spécification FOCUS dépassera-t-elle le IaaS ?

Premier stade de maturité atteint pour le projet FOCUS (FinOps Open Cost & Usage Specification),…

1 jour ago

CentOS en fin de vie : quelques portes de sortie

Le 30 juin 2024, c'en sera fini du projet CentOS. Parallèlement aux initiatives de Red…

1 jour ago

GenAI : Anthropic lance Claude 3.5 Sonnet

Trois mois après le lancement de Claude, sa gamme de LLM, Anthropic lance une mise…

1 jour ago

Kaspersky banni aux États-Unis : les grandes lignes du dispositif

Déjà banni des réseaux fédéraux étasuniens, Kaspersky l'est désormais dans tout le pays. Que prévoit…

2 jours ago

HP adhère avec modération au concept du PC Copilot+

HP lance ses premiers PC Copilot+, mais les met en avant sous une marque spécifique…

2 jours ago

Controversé, l’index de transparence LLM de Stanford passe en v2

Stanford a récemment actualisé son index de transparence des LLM, l'étendant à 14 fournisseurs dont…

3 jours ago