Pour gérer vos consentements :
Categories: BureautiqueLogiciels

Google mise sur AMP pour dynamiser les e-mails

AMP se diffuse un peu plus dans la galaxie Google.

Le format, basé sur HTML, a été conçu à l’origine pour améliorer la navigation web sur les terminaux mobiles. Ce en permettant à la fois d’enrichir les contenus et de les charger plus rapidement – d’où l’acronyme qui signifie « Accelerated Mobile Pages ».

Tête de gondole du projet (open source), Google a exploré des ramifications dans le domaine de la messagerie électronique avec un sous-ensemble d’AMP. La promesse : accéder à des contenus actualisés automatiquement et pouvoir réaliser des actions sans quitter la messagerie.

La chaîne YouTube du projet AMP donne de nombreux exemples de fonctions dynamiques et/ou interactives :

– Répondre à une invitation

– Suivre un fil de commentaires sur un document partagé

– Consulter un catalogue de produits (voir ci-contre)

– Gérer un abonnement

– Accéder à des offres d’emploi, etc.

Google avait franchi une première étape en mars 2019, avec la prise en charge préliminaire d’AMP sur la version web de Gmail. La disponibilité générale était intervenue en juillet.

Le groupe américain intègre désormais AMP sur l’application mobile Gmail (iOS, Android). Tous les utilisateurs de sa suite bureautique cloud en bénéficieront.

Chez Microsoft, on en est à la phase d’expérimentation, sur Outlook.com. Le webmail propose déjà des « Messages actionnables » destinés à effectuer des actions rapides.

Côté delivery, Amazon Pinpoint, SparkPost et SendGrid sont sur la liste des plates-formes officiellement compatibles.

Pour composer un « mail AMP », on utilise le format MIME multipart/alternative, avec un double content-type. D’un côté, text/x-amp-html. De l’autre, text/html (version web) ou text/plain (texte brut) pour les clients de messagerie qui ne seraient pas compatibles.

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago