Pour gérer vos consentements :
Categories: Green IT

Numérique responsable : la profession de foi de l’USF

Après l’IA en 2019 et l’hybridation du SI en 2021, place au « numérique responsable ». Tel sera le thème de la convention USF 2022. Elle se tiendra les 5 et 6 octobre à Lyon.

En amont de l’événement, l’association des utilisateurs SAP francophones a émis une tribune. Ses signataires : les 9 membres du comité exécutif.

L’USF formule des engagements en matière de diversité (« ouvrir nos DSI à de nouveaux profils ») comme d’accessibilité (« penser le design de nos outils numériques pour tous les usagers »). Elle aborde toutefois plus exhaustivement – et en premier – le volet environnemental. En mentionnant trois grandes pistes :

Demander à nos fournisseurs, par des certifications « green » engageantes, par exemple, de produire des logiciels et des infrastructures moins énergivores dans leur codage, ou utilisant davantage d’énergies renouvelables

Choisir des matériels informatiques conçus pour des durées de vie plus longues, réparables et exempts d’obsolescence programmée

Éduquer nos utilisateurs sur la pollution numérique […] : ne pas envoyer de mails avec des pièces jointes mais avec des liens vers des lieux de stockages [sic], limiter l’usage de la vidéo dans les réunions à distance…

Des retex axés environnement à la convention USF

Sur la page d’accueil du site de la convention 2022, quatre indicateurs – non contextualisés – sont mis en avant. Texto :

– 15 000 km : distance moyenne parcourue par une donnée numérique
– 1 photo postée = 3 ampoules allumées pendant 1 heure
– Les datacenters californiens consomment l’eau de 158 000 piscines olympiques par an
– Le poids des déchets numériques équivaut à 5000 tours Eiffel

Au-delà des conférences parmi lesquelles celle qu’animera Véronique Torner (Alter Way, Planet Tech’Care), le programme prévoit plusieurs retex axés sur les enjeux environnementaux. Entre autres, celui de L’Oréal pour SAP sur Azure (« Parce que notre planète le vaut bien ! »), celui de SMAC sur l’automatisation en environnement SAP et celui de METEX NØØVISTAGO sur l’optimisation de la supply chain avec S/4HANA.

La question environnementale est au cœur du dernier numéro du magazine trimestriel de l’USF. Gianmaria Perancin, notamment, y affirme la nécessité de « progresser dans la définition de métriques simples et standards pour bien appréhender les défis climatiques et sociétaux ».

Illustration principale via Shutterstock

Recent Posts

La Suite Numérique : les errements d’un projet d’État

La Cour des comptes pointe les résultats insuffisants de La Suite Numérique (ex-SNAP) et évoque…

2 jours ago

Apple Pay : l’UE valide l’ouverture à la concurrence sur les iPhone

La Commission européenne approuve la proposition d’Apple permettant à des concurrents de proposer des solutions…

2 jours ago

Que d’eau ! Les engagements d’AWS pour en économiser

AWS entend devenir « water-positive » pour 2030. Que recouvre cet objectif ?

3 jours ago

PC : le marché renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Après sept trimestres consécutifs de baisse, le marché mondial des PC traditionnels affiche un rebond…

3 jours ago

Le CISPE et Microsoft trouvent un accord : et maintenant ?

Le CISPE s'est engagé à retirer sa plainte contre Microsoft. Quelle monnaie d'échange le groupe…

3 jours ago

Silo AI, une nouvelle prise pour AMD dans le vivier européen de l’IA

Après avoir acquis Mipsology en France, AMD s'empare de Silo AI, tête de pont de…

4 jours ago