Pour gérer vos consentements :

Services réseau managés : une photographie du marché, sécurité comprise

SD-WAN, SWG, CASB, NAC ou firewall ? Pour prétendre figurer au dernier Magic Quadrant des services réseau managés (MNS), il fallait couvrir au moins quatre de ces cinq catégories de produits de sécurité.

La photographie que donne Gartner témoigne de la situation à octobre 2023. Les fournisseurs classés avaient tous au moins 500 clients sur la partie LAN, autant sur la partie sécurité et 1000 sur la partie WAN. Ils respectaient d’autres seuils, dont, entre autres, une FCR (résolution au premier appel) d’au moins 80 % tous incidents confondus.

Aucun offreur ne figure dans le carré des « challengers » ou des « visionnaires ». La hiérarchie est assez clairement établie entre sept « leaders » et dix « acteurs de niche ». Certains sont des fournisseurs « traditionnels » de services réseau. D’autres, des intégrateurs. D’autres encore, des pure players des MNS.

Dix-sept fournisseurs, sept « leaders »

Le positionnement au sein du Quadrant résulte d’une évaluation sur deux axes. L’un prospectif (« vision »), centré sur les stratégies (sectorielle, géographique, commerciale, marketing, produit…). L’autre centré sur la capacité à répondre effectivement à la demande (« exécution » : expérience client, performance avant-vente, qualité des produits/services…).

La situation sur l’axe « vision » :

Fournisseur Évolution annuelle
1 Microland + 2
2 Wipro + 2
3 HCLTech – 2
4 MetTel – 2
5 ATSG =
6 Hughes =
7 NTT DATA =
8 TCS =
9 Comcast Business + 6
10 AT&T – 1
11 BT + 6
12 Systal nouvel entrant
13 Sify Technologies =
14 Orange Business – 3
15 Lumen – 1
16 Kyndryl =
17 Presidio + 1

Sur l’axe « exécution » :

Fournisseur Évolution annuelle
1 Microland + 3
2 MetTel =
3 HCLTech – 2
4 Wipro + 1
5 ATSG – 2
6 Hughes =
7 NTT DATA + 5
8 Comcast Business + 5
9 Kyndryl + 6
10 TCS =
11 Sify Technologies + 3
12 Lumen – 5
13 AT&T – 5
14 BT – 3
15 Systal nouvel entrant
16 Orange Business – 7
17 Presidio + 1

Sécurité : les bons et les mauvais points

Chez les « leaders », ont droit à de bons points sur le volet sécurité :

– Hughes, pour sa gestion de la disponibilité
– MetTel, pour ses pratiques en matière d’intégrité des données
– Microland… pour l’exhaustivité de son portefeuille
– NTT, pour l’alignement de son offre avec les capacités sur les segments LAN et WAN
– Wipro, pour le niveau d’automatisation

Hughes, Microland et NTT ont aussi droit à un mauvais point. Le premier en raison du ralentissement des évolutions sur cette partie de sa gamme. Le deuxième, parce qu’il ne fournit d’offres standardisées qu’à environ 30 % de ses clients – ce qui est susceptible de retarder la livraison de fonctionnalités. Et le troisième, de par son nombre limité de KPI sur les incidents (et donc sa moindre transparence). Gartner pointe aussi ATSG pour son retard sur la concurrence au niveau de la roadmap.

Les performances pour HCLTech, l’expérience client pour ATSG

ATSG bénéficie d’une appréciation plus positive sur l’expérience client, avec un niveau de satisfaction « parmi les plus élevés ». Gartner salue aussi la tarification de son FWaaS et son approche sur le maintien de l’intégrité des données. Côté négatif, il faut sourcer la connectivité ailleurs… et composer avec le modèle de distribution « semi-direct ».

HCLTech se distingue sur les capacités de son offre, jugée parmi les plus performantes. Mais aussi sur sa couverture du LAN, entre IT, OT et IIoT. Ainsi que sur sa stratégie SD-WAN.
La stratégie NAC, au contraire, manque de maturité, estime Gartner. Les prix sont par ailleurs plus cher que la moyenne sur la brique firewall. Et HCLTech affiche un certain retard sur la prise en charge OEM au niveau du SD-WAN.

Des disparités sur l’onboarding

Hughes a pour lui une des offres les plus attractives en termes de prix. Il se distingue aussi par le support d’une large gamme d’options de connectivité. Son portail, en revanche, ne se hisse pas au niveau de celui des autres « leaders ». Et ses intégrations ITSM sont limitées.

MetTel figure « toujours parmi les meilleurs » sur l’automatisation réseau. Il a aussi pour lui un délai d’onboarding réduit des nouveaux clients. Les intégrations ITSM lui valent aussi un mauvais point, comme le NAC (capacités et déploiements limités vs les autres fournisseurs) et le support (en particulier sur la gestion administrative à J+2).

L’automatisation est aussi un point fort de Microland. Même chose pour ses briques d’aide à la décision. L’onboarding, au contraire, est « plus long que chez d’autres ». Et Microland reste le plus petit des fournisseurs « leaders » en termes de revenus.

… et sur le support

Bon point pour NTT DATA sur l’expérience client, grâce à la mise à jour de sa SDP. Gartner salue aussi le taux d’adoption, chez ses clients, de services standardisés. Une « reproductibilité » susceptible d’améliorer la qualité de service.
Revers de la médaille : attention, si vous migrez depuis des services personnalisés, à assurer une gouvernance efficace de la transition, explique le cabinet américain. Il souligne aussi l’insatisfaction de certains clients concernant le support (« inexpérience », prise en charge linguistique limitée).

Outre l’automatisation de la sécurité, Wipro se distingue sur la gestion des incidents. Ainsi que sur l’UX et la détection d’anomalies. On ne peut pas en dire autant sur l’automatisation réseau (moins d’améliorations que les autres « leaders »), l’onboarding (qui « peut être lent ») et les prix du firewall.

Illustration © Borin – Adobe Stock

Recent Posts

FinOps : la spécification FOCUS dépassera-t-elle le IaaS ?

Premier stade de maturité atteint pour le projet FOCUS (FinOps Open Cost & Usage Specification),…

7 heures ago

CentOS en fin de vie : quelques portes de sortie

Le 30 juin 2024, c'en sera fini du projet CentOS. Parallèlement aux initiatives de Red…

10 heures ago

GenAI : Anthropic lance Claude 3.5 Sonnet

Trois mois après le lancement de Claude, sa gamme de LLM, Anthropic lance une mise…

11 heures ago

Kaspersky banni aux États-Unis : les grandes lignes du dispositif

Déjà banni des réseaux fédéraux étasuniens, Kaspersky l'est désormais dans tout le pays. Que prévoit…

13 heures ago

HP adhère avec modération au concept du PC Copilot+

HP lance ses premiers PC Copilot+, mais les met en avant sous une marque spécifique…

1 jour ago

Controversé, l’index de transparence LLM de Stanford passe en v2

Stanford a récemment actualisé son index de transparence des LLM, l'étendant à 14 fournisseurs dont…

1 jour ago