Pour gérer vos consentements :
Categories: OSPoste de travail

Windows 11 : déconseillé aux processeurs AMD ?

Installer Windows 11, bonne ou mauvaise idée ? Sur les machines équipées de processeurs AMD, le choix pourrait être une question de performances. D’autant plus au regard de l’alerte que vient d’émettre le fabricant.

Le message peut se résumer ainsi : attendez-vous, en fonction des CPU, à une dégradation des performances sur certaines applications. En cause, deux éléments :

  • Augmentation de la latence du cache L3 (jusqu’à trois fois supérieure)
    AMD annonce, sur les applications concernées, une baisse de moyenne de performance de 3 à 5 % ; mais jusqu’à 10-15 % pour des jeux
  • Problème de planification de threads avec la fonction CCPC2 (Collaborative Power and Performance Control)
    Celle-ci communique à l’OS les cœur les plus puissants dans chaque CPU afin qu’il les priorise.
    La dégradation est plus sensible sur des applications monotâches. Et se ressent en particulier sur les CPU d’au moins 8 cœurs/65 W. Donc la plupart des Ryzen 7 et 9 séries 2000, 3000, 4000 et 5000.

AMD prévoit des correctifs ce mois-ci. Pour le premier désagrément, sous la forme d’une update Windows. Pour le second, sous la forme d’une mise à jour logicielle. En attendant, une recommandation : rester sur Windows 10…

Ce n’est pas la première fois – et de loin – que des processeurs AMD rencontrent de tels soucis avec Windows. En 2017, il avait déjà été question de planification de tâches. Plus précisément du multithreading parallèle (ce qui s’appelle « Hyperthreading » chez Intel).

L’avertissement d’AMD est dans la lignée de multiples benchmarks publiés depuis la sortie de Windows 11 le 5 octobre. On y repère des baisses de performances à un, voire deux chiffres… également sur des processeurs Intel. Cela semble tenir notamment à la sécurité basée sur la virtualisation (VBS). Cette fonctionnalité introduite dans Windows 10 crée un sous-système isolé. Elle devrait être activée sur la plupart des nouveaux PC à compter de 2022.

Photo d’illustration © borislav15 – Adobe Stock

Recent Posts

Cloud : ce que l’alliance Euclidia demande à l’Europe

Pour Euclidia, la cybersécurité ne peut être l'unique réponse aux objectifs de confiance dans le…

6 heures ago

NegaOctet se concrétise : quels seront ses premiers usages ?

Le projet « green IT » NegaOctet a officiellement produit ses premiers livrables exploitables. Que…

12 heures ago

Nobelium : un parfum de SolarWinds en France

L'ANSSI attire l'attention sur des campagnes de phishing sévissant en France. Elle les attribue à…

13 heures ago

Hyperconvergence logicielle : la question du rapport qualité-prix

Les offres d'hyperconvergence logicielle dont le Magic Quadrant distingue l'exhaustivité n'apparaissent pas forcément comme les…

14 heures ago

Cinov Numérique : Emmanuelle Roux succède à Alain Assouline

Elue présidente de Cinov Numérique, Emmanuelle Roux affirme le rôle clé des PME de l'IT…

15 heures ago

AWS : une stratégie mainframe qui passe par Micro Focus

AWS lance, en phase expérimentale, un kit de migration mainframe-cloud qui repose sur des outils…

2 jours ago