Pour gérer vos consentements :

AWS renforce la collaboration entre développeurs avec Cloud9

Cloud9 rejoint Amazon Web Services (AWS), comme l’explique Ruben Daniels, PDG et cofondateur de la start-up, dans une contribution de blog. Le montant de la transaction n’a pas été divulgué.

La société basée à San Francisco va toutefois continuer à exploiter son service actuel, tout en planchant sur de nouveaux outils destinés à AWS. Créée en 2010, Cloud9 a développé une IDE (Integrated Development Environment) pour les développeurs web et mobile leur permettant de collaborer.

Le service de Cloud9 prend en charge 40 langages de programmation différents et permet à des équipes distantes de travailler ensemble pour développer et éditer du code avant de le tester via plus de 300 combinaisons différentes de navigateurs internet et de systèmes d’exploitation.

Les développeurs peuvent, au choix, utiliser son éditeur de code en ligne ou bien son espace de travail via une machine virtuelle Ubuntu. Parmi ses clients, Cloud9 compte Soundcloud, Atlassian, Mozilla et Salesforce.

Un modèle freemium et premium

Le service repose sur un modèle freemium, avec donc une offre gratuite en libre accès et des offres « premium ». Ces dernières comptent les abonnements « Individual » à 19 dollars par mois et « Teams » à 29 dollars par mois par utilisateur. Il y a également un abonnement « Enterprise » avec un tarif basé sur la taille qui intègre plus de fonctionnalités et un support dédié.

AWS est une des principales sources de revenus d’Amazon. L’an passé, la plateforme cloud computing d’Amazon a dépassé le million d’utilisateurs actifs et a atteint 7,9 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Cette acquisition devrait procurer un atout supplémentaire à AWS face à des concurrents tels que Microsoft Azure et Google Cloud Platform.

D’autres start-up ont creusé le même sillon que Cloud9. On pense à Nitrous, Coding, Codeanywhere ou encore à Slack qui a fait, l’an passé, l’acquisition de Screenhero qui permet aux développeurs de partager leurs écrans, rappelle ITespresso.

À ce jour, Cloud9 a levé plus de 5 millions de dollars, grâce à un panel d’investisseurs comprenant Accel Partners, Atlassian et Balderton Capital, selon Crunchbase.

A lire aussi :

AWS plaide pour l’extension du domaine du Cloud au legacy

Salesforce succombe complètement aux charmes d’AWS

Crédit Photo : Sydia production -Shutterstock

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

16 heures ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

17 heures ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

20 heures ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

22 heures ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

23 heures ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

2 jours ago