Pour gérer vos consentements :

Data science : Capgemini va acquérir Quantmetry

Capgemini, au sommet du classement des 10 premières ESN en France, annonce ce vendredi 28 octobre avoir négocié un accord d’acquisition de Quantmetry.

Fondé en 2011 à Paris et dirigé par Jeremy Harroch, ce cabinet de conseil s’est spécialisé dans la modélisation mathématique des données et le développement de solutions d’intelligence artificielle (IA) au service de la gouvernance et de la prise de décision.

Quantmetry emploie quelque 120 collaborateurs et chercheurs-consultants.

« Nos consultants, ingénieurs et chercheurs vont pouvoir mettre notre R&D et notre expertise en machine learning au centre d’un écosystème d’excellence », a déclare Jérémy Harroch. « Nous sommes engagés dans la promotion d’une utilisation éthique des mathématiques au service de la prise de décision en entreprise et du bien commun », a-t-il ajouté.

Muscler Capgemini Invent en France

Quantmetry va renforcer Capgemini Invent, la marque de data science, d’innovation numérique et de design créatif du groupe Capgemini.

« Cette nouvelle équipe vient renforcer nos services en durabilité, notamment notre offre Data for net-zero », explique Mathieu Dougados, directeur exécutif de Capgemini Invent France.

Le groupe de conseil et de services du numérique ajoute dans un récent rapport sur le sujet : « les ambitions de zéro émission nette que les organisations se sont fixées souffrent de diverses insuffisances. La plupart, par exemple, ne couvrent pas tous les champs d’émission. Il est inquiétant de constater que la couverture des émissions de niveau scope 3, qui représentent 65 à 95% de l’empreinte carbone d’une entreprise, est particulièrement faible. »

Par ailleurs, 43% des organisations « seulement » ont fixé des objectifs à court terme pour soutenir leurs ambitions zéro émission nette. Enfin, la plupart d’entre elles n’adoptent pas une approche axée sur les données pour soutenir leurs aspirations dans ce domaine.

L’acquisition à venir de Quantmetry fait suite à au rachat de Knowledge Expert (KE), un spécialiste européen de Pega, plateforme low code.

Les montants de ces opérations n’ont pas été dévoilés.

(crédit photo via Visualhunt.com)

Recent Posts

La Suite Numérique : les errements d’un projet d’État

La Cour des comptes pointe les résultats insuffisants de La Suite Numérique (ex-SNAP) et évoque…

4 minutes ago

Apple Pay : l’UE valide l’ouverture à la concurrence sur les iPhone

La Commission européenne approuve la proposition d’Apple permettant à des concurrents de proposer des solutions…

4 heures ago

Que d’eau ! Les engagements d’AWS pour en économiser

AWS entend devenir « water-positive » pour 2030. Que recouvre cet objectif ?

1 jour ago

PC : le marché renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Après sept trimestres consécutifs de baisse, le marché mondial des PC traditionnels affiche un rebond…

1 jour ago

Le CISPE et Microsoft trouvent un accord : et maintenant ?

Le CISPE s'est engagé à retirer sa plainte contre Microsoft. Quelle monnaie d'échange le groupe…

1 jour ago

Silo AI, une nouvelle prise pour AMD dans le vivier européen de l’IA

Après avoir acquis Mipsology en France, AMD s'empare de Silo AI, tête de pont de…

1 jour ago