Pour gérer vos consentements :

Développeurs : quoi de neuf dans Java 14 ?

Six mois après la v13, Oracle a confirmé la disponibilité générale de Java 14.

Cette version de la technologie, à la fois langage de programmation et plateforme informatique (Java Development Kit, JDK), inclut un ensemble d’améliorations (JEP ou JDK Enhancement Proposals).

Oracle met en exergue la correspondance de motifs (Pattern Matching) pour instanceof (JEP 305), qui doit soutenir la productivité des développeurs en supprimant le recours à du code répétitif, et les enregistrements (Records) (JEP 359), qui fournissent une syntaxe compacte pour déclarer des classes contenant des données peu immuables.

Ces deux fonctionnalités sont disponibles en préversion dans Java 14.

Le groupe technologique américain met aussi en avant les Text Blocks (JEP 368). Ils sont conçus pour simplifier l’écriture de programmes Java en facilitant l’expression de chaînes de caractères s’étendant sur plusieurs lignes de code source. Déjà intégrés dans la v13, ces blocs de texte sont proposés dans une seconde version préliminaire dans Java 14.

Java 14, d’autres améliorations clés

La version Java 14 est le résultat « d’une collaboration étendue entre les ingénieurs Oracle et les membres de la communauté mondiale des développeurs Java via la communauté OpenJDK et le Java Communitity Process (JCP) », a souligné l’éditeur de Redwood City (Californie).

D’autres changements dans JDK 14 incluent :

JEP 343 – Outil de Packaging (statut incubateur)
JEP 345 – Allocation de mémoire adaptée aux environnements NUMA pour G1
JEP 349 – Streaming des événements JFR
JEP 352 – Accès direct à la mémoire non-volatile par mapping fichier
JEP 358 – Aide à la gestion des NullPointerExceptions
JEP 361 – La fonctionnalité « Switch Expressions » dans une version finalisée
JEP 364 et 365 – ZGC porté sur macOS et sur Windows
JEP 370 – API d’accès à la mémoire directe (Foreign-Memory Access API) (incubateur)

La prise en charge des instructions ou expressions Switch dans le langage Java est donc améliorée. En outre, Java 14 « expose » de nouvelles API pour la surveillance continue des données du JDK Flight Recorder (JFR) et étend la disponibilité du Z Garbage Collector (ZGC) aux systèmes macOS et Windows, après Linux.

Pour Georges Saab, vice-président de Java Platform Group chez Oracle : « JDK 14 apporte non seulement de nombreuses évolutions qui vont renforcer la productivité des développeurs, mais aussi les premiers résultats majeurs de projets tels que Panama et Amber ».

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago