Pour gérer vos consentements :

La Google I/O 2022 en huit points

Le chiffrement partout ? On n’en est pas là dans l’écosystème Google. Mais il se diffuse. Le voilà étendu – en bêta publique – aux conversations de groupe dans l’application Messages (utilisée par défaut sur Android pour les SMS). Il gagne aussi du terrain dans le gestionnaire de mots de passe, arrivant côté client.

Un outil pour le déréférencement

La Google I/O a donné lieu à d’autres annonces sur le volet sécurité/vie privée. Entre autres, la disponibilité, « dans les prochains mois », d’un outil censé faciliter la mise en œuvre du droit au déréférencement, pour les pages qui contiennent des informations de contact (téléphone, mail ou adresse postale). On aura aussi noté l’intégration, cet été dans Chrome, d’un service de CB virtuelles.

Une montre et un smartphone

Côté hardware, Google a donné un aperçu de la Pixel Watch, qu’il prévoit de lancer à l’automne. Il a aussi officialisé le smartphone Pixel 6a. Lancement commercial prévu le 21 juillet, pour 459 € TTC.
Quelles différences par rapport au Pixel 6, vendu 649 € ? Entre autres :

– 6 Go de RAM au lieu de 8
– Un écran 60 Hz contre 90 Hz
– 12,2 mégapixels pour le grand-angle, contre 50 sur le Pixel 6a
– Du Gorilla Glass uniquement en façade, et d’une génération plus ancienne
– Pas de recharge rapide sans fil (le Pixel 6 accepte jusqu’à 21 W)

Des promesses pour les tablettes

Pas de nouvelle tablette, mais une promesse : des applications mieux conçues pour ce type d’appareil. À commencer par celles de Google. Plus d’une vingtaine feront, assure le groupe américain, l’objet d’une mise à jour dans les prochaines semaines. Les dernières versions d’Android (12L, disponible ; 13, en bêta) vont dans ce sens, en adoptant des éléments souvent déjà présents sur iPad.

Sur la partie Google Home, le standard de connectivité Matter est au centre des annonces. Son intégration sur Android est prévue pour cet automne. En attendant, fin juin, Google ouvrira deux SDK. Un pour concevoir des appareils compatibles ; un autre pour développer des apps compatibles. L’essentiel des appareils Google Home, de la première génération de l’enceinte aux derniers Nest mis sur le marché, pourront à terme servir de passerelles Matter.

L’Assistant sans mot-clé

Du côté de l’Assistant Google, une nouvelle méthode d’interaction est en cours d’expérimentation aux États-Unis, pour le moment sur le Nest Hub Max. Nommée Look and Talk, elle est en opt-in et s’appuie sur le tandem Face Match – Voice Match. Le principe : permettre de « réveiller » l’assistant simplement en regardant l’appareil, sans avoir à prononcer de mot-clé.

Une recherche texte et image

Disponibilité actuellement également limitée aux États-Unis, pour la recherche dite « multiple » (texte + image) dans l’application Google. Il est question d’y ajouter – sans date fixée – une option « près de moi » pour localiser géographiquement les recherches. Ainsi que de l’intégrer à Google Lens pour prendre en compte plusieurs éléments d’une scène.

Résumés automatiques : Google Docs d’abord

Sur la partie bureautique, la principale annonce concerne l’arrivée des résumés automatiques sur Docs. Chat doit suivre « dans les prochains mois ». Puis Meet. Lequel bénéficie, en attendant, d’une amélioration de la qualité vidéo et de l’éclairage.

Live View ouvert aux devs

Les développeurs auront relevé le lancement, en bêta, de Jetpack Compose (outil de conception d’UI basé sur Kotlin) pour Wear OS. Ou encore d’ARCore Geospatial, API qui permet d’exploiter la technologie Live View intégrée à Google Maps. Lime l’expérimente en France (Paris, Bordeaux) pour le stationnement de ses trottinettes. Accenture et Telstra, en Australie, au Melbourne Stadium, pour orienter les spectateurs vers leur place.

Illustrations © Google

Share
Published by
Clément Bohic
Tags: Google I/O

Recent Posts

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

3 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

7 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

1 jour ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

1 jour ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago

Le W3C dit non à Google et Mozilla sur l’identité décentralisée

La spécification DID (Decentralized Identifiers) passera au stade de recommandation W3C début août, en dépit…

1 jour ago