Pour gérer vos consentements :

Google et MagPi transforment le Raspberry Pi en assistant vocal

Google présente aujourd’hui Voice Kit, le premier projet de son initiative AIY, visant à proposer des solutions Open Source d’intelligence artificielle à destination des makers et autres geeks.

Voice Kit permet de transformer un Raspberry Pi en assistant personnel vocal complet, relié à la solution Google Assistant. Les composants nécessaires sont proposés avec la dernière édition du magazine MagPi, le numéro 57.

Si vous ne faites pas partie des abonnés du magazine, gageons qu’il vous sera très difficile de mettre la main sur un exemplaire du dernier numéro. Le kit devrait toutefois être vendu également en boutique ultérieurement. Un futur best-seller.

Et en plus, il parle !

Le Voice Kit comprend un boîtier en carton à assembler soi-même. Mais aussi une carte d’extension (un HAT) permettant de piloter haut-parleur et microphone (tous deux fournis), un bouton pour activer l’assistant, et toute la connectique nécessaire à l’assemblage de cette solution.

Une image prête l’emploi d’un OS permettant d’exploiter Google Assistant est proposée. Pour compléter ce dispositif, il conviendra donc d’ajouter un Raspberry Pi et une carte microSD à l’ensemble. Tous les détails sur l’assemblage, la configuration et l’utilisation du Voice Kit sont accessibles sur cette page web.

À lire aussi :
Cortana arrive sur Raspberry Pi 3 avec Windows 10 IoT Core Creators Update
La Fondation Raspberry Pi livre le Compute Module 3
Asus présente un concurrent du Raspberry Pi 3

Recent Posts

e-Yuan : les sénateurs US poussent Google et Apple à le boycotter

Un projet de loi visant à interdire les applications hébergées par Google ou Apple qui…

3 heures ago

Broadcom propose 61 milliards $ pour VMware

Après les acquisitions de CA Technologies et  de la division sécurité de Symantec, le fabricant de semi-conducteurs…

3 heures ago

Cambridge Analytica, le retour : Zuckerberg poursuivi aux États-Unis

Un procureur américain considère Mark Zuckerberg personnellement responsable des conséquences de l’affaire Cambridge Analytica sur…

2 jours ago

ITSM : EasyVista change avec Patrice Barbedette, nouveau CEO

Patrice Barbedette (ex-Oracle) pilote la nouvelle phase de croissance d'EasyVista en Europe et à l'international,…

2 jours ago

Gestion de données : Databricks muscle sa direction juridique

Databricks a recruté sa responsable juridique et vice-présidente chez DocuSign pour soutenir l'exigence de conformité…

2 jours ago

Microsoft Build 2022 : beaucoup d’IA…et du Metavers au menu

A l’occasion de Build, sa conférence annuelle dédiée aux développeurs, Microsoft a fait la part…

2 jours ago