Pour gérer vos consentements :
Categories: DéveloppeursProjets

Java 17 : quelques points-clés de cette nouvelle LTS

Retour aux sources avec Java 17 ? En tous cas pour les calculs en virgule flottante. La sémantique d’origine, dite stricte, est restaurée. Destinée à garantir des résultats reproductibles sur toutes les plates-formes, elle avait fait l’objet de modifications à la fin des années 90, essentiellement en raison de particularités des coprocesseurs x87. Le problème a disparu avec les instructions SSE2.

À l’inverse, un élément présent au début de l’aventure Java disparaît. En l’occurrence, le gestionnaire de sécurité. Rarement utilisé sur le code serveur, explique Oracle… et de moins en moins sur le code client.

Au rang des composants obsolètes, il y a aussi l’API Applet. Sa suppression ne devrait plus tarder, en conséquence du retrait du support des plug-in Java dans les navigateurs.

Autre disparition imminente : celle du pipeline OpenGL pour le rendu 2D sur Mac. À la place, Java utilisera l’API Metal.

Toujours sur Mac, on a droit à un portage AArch64 (Apple Silicon). Comme il en existe pour Linux (disponible) et Windows (en développement).

Java 17 concrétise les classes scellées

Parmi les autres implémentations finalisées avec Java 17, on peut noter :

  • Des améliorations sur l’usage des générateurs de nombres pseudo-aléatoires
    Principal objectif : diversifier les algorithmes exploitables.
  • Les classes scellées
    En aperçu depuis Java 15. Elles mettent en œuvre un système d’autorisations pour limiter leur extensibilité.
  • Des filtres de désérialisation contextuels
    Dynamiques, ils fonctionnent à l’échelle de la VM. Ils remplacent, notamment, les filtres statiques qu’avait introduits Java 9.

En tant que LTS, Java 17 bénéficiera de 8 ans de support. En tout cas jusqu’à nouvel ordre. Java 8, par exemple, a vu, l’an dernier, sa prise en charge étendue jusqu’à décembre 2030. La conséquence d’un usage encore répandu, en particulier du fait des changements importants qu’implique le passage à Java 11.

Du côté d’Oracle, on a mis en place une URL statique qui pointera de façon permanente vers la dernière version de JDK 17.

Illustration principale © Casimiro – Adobe Stock

Recent Posts

HTTPA : vers une attestation d’intégrité sur TLS ?

Greffer à HTTPS un mécanisme d'attestation de l'intégrité des environnements d'exécution : c'est l'idée de…

2 heures ago

Microsoft : qui affiche les rémunérations les plus élevées ?

Satya Nadella, Christopher Young, Amy Hood... Le top management de Microsoft bénéficie à plein de…

3 heures ago

Des Surface Pro sujettes à une faille TPM

Microsoft alerte sur une faille qui permet de faire passer pour sain un appareil qui…

8 heures ago

Capella : la nouvelle ombrelle DBaaS de Couchbase

Changement de marque pour l'offre Couchbase Cloud, qui devient Capella et gagne une option supplémentaire…

10 heures ago

Les 12 tendances Tech à suivre en 2022, selon Gartner

L'intelligence artificielle générative et la "data fabric" font partie des grandes tendances technologiques mises en…

1 jour ago

Cybersécurité : est-il efficace de multiplier les outils ?

Plus de la moitié des centres opérationnels de sécurité d'entreprises croulent sous les alertes émanant…

1 jour ago